LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

Nos Émissions Affaires et vie communautaire

Centre Saint-Michel

De Chansons et de réflexions

Émission matinale

En as-tu une grosse ?

En route vers l’Hôtel de ville

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

Info Weekend

J’aime le communautaire

La Voix de l’itinérance

Coop de Solidarité - L'Autre Toit

La Voix de la rue

Le monde de la politique, tout un monde

Les meilleures conversations de Pele Mele

Tant qu’à consommer

Témoins d’ici et d’ailleurs
Nos Émissions Arts et culture

Arts d’oeuvres

Arts d’oeuvres Édition semaine

CFLX prend la rue

Cochaux Show

Le Vox du Vivarium

Pêle Mêle

Trames Sonores

Vivement l’Estrie
Nos Émissions Sports et loisirs

Rendez-vous Nature

Sports Estrie

Sports Estrie
Nos Émissions Musique

Alerte Métallique

BarbaLove

Bleu Jazz

Brooke City Radio

Calor latino

Clic Franco

Club Country

Culture francophone en chansons

Diapason

Douceurs musicales

En français SVP

Filières Rock

Frañol

La Playlist Country

Le Maître du Métal

Le meilleur des Sages et des fous

Le monde de rock la nuit

Le rock et ses racines

Les légendes du country au Québec

Les Nuits Impossibles

Maniaco Progressif

On jase de toi

Rendez-vous du country centre-ville

Sous un ciel Blues

Tout l’monde en place

Zeste musical

Zeste musical en remixe

Québec désigne deux premières zones d’innovation

4 février 2022

Québec, le 3 février 2022. – Le gouvernement du Québec réalise un engagement important en désignant les deux premières zones d’innovation du Québec, soit Sherbrooke quantique et Technum Québec. Il donne ainsi le coup d’envoi à ce chantier visionnaire et mobilisateur pour l’avenir de l’économie québécoise.

Le gouvernement a annoncé aujourd’hui des investissements totalisant plus de 690 millions de dollars d’ici les cinq prochaines années pour réaliser des projets au cœur de ces zones d’innovation.

Pour cette occasion, le premier ministre du Québec, M. François Legault, était accompagné du ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional, M. Pierre Fitzgibbon, de la ministre de l’Enseignement supérieur, Mme Danielle McCann, et du député de Nicolet-Bécancour et adjoint parlementaire du premier ministre (volets projet Saint-Laurent et zones d’innovation), M. Donald Martel. La députée de Saint-François, Mme Geneviève Hébert, le député de Richmond, M. André Bachand, et la députée de Brome-Missisquoi, Mme Isabelle Charest, étaient aussi présents et se sont réjouis des retombées de l’annonce sur leur circonscription respective.

Misant sur les forces du Québec, les zones d’innovation regroupent des acteurs de la recherche, de l’industrie ainsi que des milieux de l’enseignement et de l’entrepreneuriat qui favoriseront la culture de l’innovation pour attirer plus d’investissements, générer plus de recherche et contribuer de façon durable à leurs communautés.

Étant au cœur de la vision économique du premier ministre et du gouvernement, les zones d’innovation ont pour objectif de répondre à trois grands enjeux :

  • le passage de l’idée au marché, pour permettre la création et la croissance d’entreprises innovantes et la conquête de nouveaux marchés en favorisant la mise au point de technologies et de produits innovants;
  • l’attraction d’investissements privés, notamment étrangers, afin d’augmenter la productivité des entreprises québécoises;
  • la croissance économique propre et durable, en vue d’opérer une transition vers une économie à faible empreinte environnementale.

Elles contribueront ainsi au développement d’une économie québécoise plus forte, durable et prospère.

L’aide financière du gouvernement du Québec favorisera l’augmentation des collaborations entre les établissements d’enseignement et les industries, le renforcement des infrastructures technologiques ainsi que la promotion et l’animation des zones d’innovation. Elle contribuera aussi au renforcement des infrastructures technologiques des territoires, notamment par la mise en place à Bromont d’un ordinateur quantique d’IBM, le quatrième de l’entreprise hors États-Unis. 

Citations :

« Les zones d’innovation, c’est une vision qui me tient beaucoup à cœur. Je parlerais même d’un rêve que j’ai depuis longtemps pour le Québec. L’idée a germé avec le projet Saint-Laurent, que j’ai présenté dans un livre. Le point de départ, c’est de dire que le Québec a un potentiel immense pour innover dans des domaines prometteurs, pour être un leader de l’économie de l’avenir. Je suis convaincu que le Québec a tout ce qu’il faut pour se mesurer aux meilleurs. On a des universités de calibre mondial, des entrepreneurs créatifs et des travailleurs talentueux dans toutes les régions. On ne doit surtout pas avoir peur d’être ambitieux pour notre avenir. »

François Legault, premier ministre du Québec

« Je suis vraiment fier du travail accompli pour annoncer les deux premières zones d’innovation. On s’est inspirés des meilleurs modèles d’innovation au monde pour arriver à faire naître des projets emballants partout au Québec. En misant sur des chercheurs réputés, de grandes entreprises, des instituts de recherche et un écosystème d’organismes et d’entreprises émergentes, ou startups, les zones d’innovation renforceront la position du Québec à l’international dans des secteurs de pointe et propulseront notre économie à un niveau supérieur. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional

« Les atouts que possèdent les zones d’innovation permettront aux différents acteurs économiques d’explorer de nouvelles avenues en matière d’innovation et de recherche et développement. Ensemble, les intervenants clés des secteurs d’avenir mettront en œuvre des projets prometteurs pour le rayonnement du Québec au pays et ailleurs dans le monde. Voilà l’occasion de promouvoir nos forces à l’échelle nationale et internationale! »

Danielle McCann, ministre de l’Enseignement supérieur

« C’est à l’intérieur d’un environnement misant sur la qualité de vie et le bien-être, et favorisant la rencontre des idées, la créativité et la collaboration, que les zones d’innovation combineront le savoir, la recherche, le développement d’entreprises ainsi que le soutien à l’entrepreneuriat. Elles s’adjoindront également de chercheurs et d’industriels reconnus pour leur grande expertise dans des secteurs de pointe. » 

Donald Martel, député de Nicolet-Bécancour et adjoint parlementaire du premier ministre (volets projet Saint-Laurent et zones d’innovation) 

Faits saillants :

  • Les propositions de zone d’innovation peuvent être soumises en continu.
  • Elles sont analysées selon des critères de réussite et de sélection précis, dans le cadre d’un processus formel auquel participe un comité de recommandation interministériel du gouvernement du Québec.

Lien connexe :

Pour en savoir plus sur les zones d’innovation, consultez le www.economie.gouv.qc.ca/bibliotheques/zones-dinnovation/creation-de-zones-dinnovation.

Ministère de l’Économie et de l’Innovation sur les réseaux sociaux :

Sources : Ewan Sauves, Attaché de presse Cabinet du premier ministre

Mathieu St-Amand, Directeur des communications Cabinet du ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional

Valérie Chamula, Attachée de presse Cabinet de la ministre de l’Enseignement supérieur

Ajouter une réponse