LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

  • Club Country
    Avec Jessy Pelletier et Annie Plante
    Musique country américaine et canadien anglophone
Nos Émissions Affaires et vie communautaire

De chansons et de réflexions

Émission matinale

En alternance aux deux semaines -Le logement, un droit / Émission de science

En alternance, aux deux semaines – Points de vue / De chansons et de réflexions

Benoit Paré & Steve Coté

En alternance, aux deux semaines – La Voix de l’itinérance / Tant qu’à consommer

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

J’aime le communautaire

L’Heure Saint-Michel

La Voix de l’itinérance

Les meilleures conversations de Pele Mele

Points de vue

Steve Coté

Tant qu’à consommer
Nos Émissions Arts et culture

Arts d’oeuvres

Arts d’oeuvres Édition semaine

CFLX prend la rue – Lancement de programmation de CFLX

Cochaux Show

Pêle Mêle

Trames Sonores

Vivement l’Estrie
Nos Émissions Sports et loisirs

Phoenix de Sherbrooke (LHJMQ)

Rendez-vous Nature

Sports Estrie
Nos Émissions Musique

34ème édition du Party du jour de l’An

Alerte Métallique

Bleu Jazz

Brooke City Radio

Calor latino

Chansons de circonstance

Clic Franco

Club Country

Dans la peau…

Décibel Chansons

Diapason

Douceurs musicales

Filières Rock

Juke Box International des prénoms

La Séance Hip Hop de Sherbrooke

Le Maître du Métal

Le monde de rock la nuit

Le rock et ses racines

Les légendes du country au Québec

Les Nuits Impossibles

Maniaco Progressif

Musique des années 1980

OK Boomer

Partir en balade

Rendez-vous du country centre-ville

Sous un ciel Blues

Tout l’monde en place

Zeste au hasard

Zeste musical

Zeste musical en direct

Zeste musical en remixe

Luc Fortin mise sur la qualité de vie pour attirer la main-d’œuvre

15 octobre 2021

Sherbrooke, le 15 octobre 2021 – Le candidat indépendant à la mairie de Sherbrooke, Luc Fortin, a rencontré les médias ce matin afin de leur présenter ses priorités en matière de développement économique. À cette occasion, il a pris plusieurs engagements en la matière.

« Sherbrooke doit être plus proactive au niveau du développement économique. Nous devons avoir un pouvoir d’attraction pour les nouvelles entreprises, mais pour cela, il faut prendre soin de celles que nous avons et les aider à améliorer leur productivité. Je veux exercer un leadership en matière de développement de nos entreprises », a déclaré d’entrée de jeu le candidat Fortin.

Attirer la main-d’œuvre et offrir un environnement d’affaires compétitif

Sherbrooke est en compétition avec les autres villes du Québec pour attirer de la main- d’œuvre. À plusieurs reprises depuis le début de cette campagne électorale, Luc Fortin s’est engagé à améliorer la qualité de vie à Sherbrooke afin d’attirer des familles et pour garder les étudiantes et les étudiants après leurs études.

« C’est bien beau d’inciter des entreprises et des industries à s’installer à Sherbrooke, mais il faut qu’il y ait des gens disponibles pour y travailler. Pour attirer des entreprises, nous devons avoir de la main-d’œuvre et pour l’attirer, nous devons avoir un pouvoir d’attractivité compétitif avec celui des autres villes. Pour ce faire, Sherbrooke doit se démarquer en matière de qualité de vie », a précisé Luc Fortin.

L’un des moyens utilisés au cours des dernières années pour convaincre les entreprises de choisir Sherbrooke a été le généreux programme de crédit de taxes foncières proposé par la Ville qui a finalement été revu l’été dernier. Avant sa révision, ce dernier a engendré une forte demande de terrains industriels, si bien qu’il en reste à peine pour une année devant nous avant d’en manquer.

« Le développement d’une nouvelle zone industrielle ne se fait pas instantanément et il est déjà minuit moins une pour entreprendre ces démarches. Il faut avoir une vision à long terme pour développer notre ville. Nous devons nous assurer de trouver l’endroit idéal pour nos industries, mais également pour le respect de la quiétude de nos citoyennes et de nos citoyens, tout comme le respect de notre environnement », a déclaré Luc Fortin.

En ce sens, Luc Fortin s’engage à :

  • Désigner, à court terme, une nouvelle zone industrielle afin que puisse se poursuivre le développement économique de Sherbrooke ;
  • Effectuer sur une base annuelle la révision du programme de congé de taxes afin de l’adapter à un environnement économique en constante évolution ;
  • Raffermir les relations politiques avec l’Université de Sherbrooke ainsi que le gouvernement du Québec afin de bien planifier l’implantation de la zone d’innovation, dossier dans lequel le leadership est actuellement essentiellement assumé par l’Université alors que ce devrait être par la Ville ;
  • Positionner Sherbrooke comme la porte d’entrée au Canada pour le Nord- Est des États-Unis en matière d’échanges économiques, notamment en organisant un forum où des intervenants américains seront invités à venir réseauter avec les entreprises et les institutions d’ici;
  • Déployer les efforts requis afin qu’une entente soit conclue avec un transporteur aérien pour l’aéroport de Sherbrooke, dans le but d’obtenir une désignation de la part du gouvernement fédéral. Ainsi, nous permettrons à nos institutions et à nos entreprises de bénéficier d’un accès facile et rapide vers les principales destinations d’affaires. Toutefois, il sera exclu de subventionner les billets d’avion avec les fonds publics de la Ville de Sherbrooke ;
  • Appuyer l’initiative de l’Alliance du corridor ferroviaire Estrie-Montérégie (ACFEM) pour la mise en place d’un train Montréal-Sherbrooke afin de « rapprocher Sherbrooke de Montréal », tant au niveau du transport de passagers que de marchandises.
Soutenir les commerçants du centre-ville et les marchés publics

La revitalisation du centre-ville passe par la vitalité de ses commerçants. La Ville doit les soutenir, principalement pendant les importants travaux à venir. De leur côté, les marchés publics, en plus d’être des lieux de rencontre, permettent d’encourager la consommation de produits locaux. Nos marchés méritent d’obtenir davantage de soutien de la Ville de Sherbrooke, particulièrement en ce qui concerne leur capacité à se faire valoir auprès de la population.

Pour ce faire, Luc Fortin s’engage à :

  • Mettre sur pied un comité formé de la Ville, des commerçants et de Commerce Sherbrooke afin d’identifier les défis à venir et les mesures à prendre pour supporter adéquatement nos commerçants pendant cette période critique, laquelle fait suite à une séquence déjà difficile ;
  • Revoir tout le concept de l’animation au Centre-ville afin d’en faire une destination de choix pour les Sherbrookois(e)s ainsi que les touristes 12 mois par année et d’assumer pleinement qu’il s’agit d’une mission municipale. Une réflexion à cet effet est nécessaire en raison des commentaires mitigés de Wellington-sur-mer et du retrait de la Place Nikitotek ;
  • Mieux soutenir nos marchés locaux, autant sur le plan logistique que des ressources Une attention particulière sera portée sur le soutien en matière de communication alors que les marchés ont besoin de se faire connaître davantage auprès de la population et ne disposent pas des ressources suffisantes pour le faire. Une administration dirigée par Luc Fortin donnera également une réponse positive à la demande qui a été acheminée à la Ville pour relier les préaux du Marché de la Gare afin d’accroître sa capacité d’accueil à l’extérieur.
Mettre en place les Missions économiques sherbrookoises

Une autre proposition de l’aspirant maire est de lancer les Missions économiques sherbrookoises. Cette initiative vise à propulser les entreprises sherbrookoises vers de nouveaux marchés potentiels et de créer des partenariats intéressants partout au Québec.

Basé sur le modèle des missions économiques internationales des gouvernements, M. Fortin propose, en collaboration avec les entités déjà existantes en matière de développement économique, de partir à la conquête de nouveaux marchés. Il accompagnera deux délégations par année pour des missions d’une journée qui serviront à rencontrer les acteurs gouvernementaux, à visiter des institutions d’enseignement regroupant la main-d’œuvre qualifiée, à s’inspirer de modèles d’affaires à succès et à rencontrer des clients potentiels.

« Je veux initier des rencontres qui feront une réelle différence pour nos entreprises sherbrookoises. Nous avons un potentiel de développement incroyable et un lieu de choix pour accueillir de nouvelles industries. Je veux être celui qui assumera le leadership nécessaire pour amener Sherbrooke à un autre niveau. Je tends la main aux chefs d’entreprise, je leur propose qu’on travaille dans la même équipe, l’équipe de Sherbrooke », a conclu Luc Fortin.

Source : Charles-Philippe Thibault, Directeur de campagne

Ajouter une réponse