LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

  • Club Country
    Avec Jessy Pelletier et Annie Plante
    Musique country américaine et canadien anglophone
Nos Émissions Affaires et vie communautaire

De chansons et de réflexions

Émission matinale

En alternance aux deux semaines -Le logement, un droit / Émission de science

En alternance, aux deux semaines – Points de vue / De chansons et de réflexions

Benoit Paré & Steve Coté

En alternance, aux deux semaines – La Voix de l’itinérance / Tant qu’à consommer

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

J’aime le communautaire

L’Heure Saint-Michel

La Voix de l’itinérance

Les meilleures conversations de Pele Mele

Points de vue

Steve Coté

Tant qu’à consommer
Nos Émissions Arts et culture

Arts d’oeuvres

Arts d’oeuvres Édition semaine

CFLX prend la rue – Lancement de programmation de CFLX

Cochaux Show

Pêle Mêle

Trames Sonores

Vivement l’Estrie
Nos Émissions Sports et loisirs

Phoenix de Sherbrooke (LHJMQ)

Rendez-vous Nature

Sports Estrie
Nos Émissions Musique

34ème édition du Party du jour de l’An

Alerte Métallique

Bleu Jazz

Brooke City Radio

Calor latino

Chansons de circonstance

Clic Franco

Club Country

Dans la peau…

Décibel Chansons

Diapason

Douceurs musicales

Filières Rock

Juke Box International des prénoms

La Séance Hip Hop de Sherbrooke

Le Maître du Métal

Le monde de rock la nuit

Le rock et ses racines

Les légendes du country au Québec

Les Nuits Impossibles

Maniaco Progressif

Musique des années 1980

OK Boomer

Partir en balade

Rendez-vous du country centre-ville

Sous un ciel Blues

Tout l’monde en place

Zeste au hasard

Zeste musical

Zeste musical en direct

Zeste musical en remixe

Enseignement à distance dans le secteur privé – Le président de la FPEP-CSQ demande au ministre de l’Éducation d’intervenir

16 mars 2020

MONTRÉAL, le 16 mars 2020 /CNW Telbec/ – Le président de la Fédération du personnel de l’enseignement privé (FPEP-CSQ), Stéphane Lapointe, presse le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, de clarifier ses directives auprès de la Fédération des établissements d’enseignement privés pour empêcher l’instauration d’une pratique de deux poids, deux mesures entre le privé et le public dans la situation de crise actuelle.

Stéphane Lapointe déplore que les directives émises par le ministre ne semblent pas être comprises et interprétées de la même manière par toutes les directions d’établissements d’enseignement privés.

« Le ministre doit interdire l’enseignement à distance dans l’ensemble du réseau des établissements privés, comme c’est le cas pour tous les établissements du réseau public. Comme leurs collègues du public, les enseignantes et les enseignants du privé subissent eux aussi d’importantes contraintes dans la situation actuelle, notamment, pour plusieurs, la présence d’enfants à la maison, qui font qu’ils ne sont pas en mesure de continuer à travailler comme s’ils se trouvaient dans une situation normale », rappelle le président de la FPEP-CSQ.

Mettre fin à la confusion

Stéphane Lapointe demande au ministre Jean-François Roberge de ne pas perdre de temps et de communiquer sans tarder avec la Fédération des établissements d’enseignement privés pour mettre fin à la confusion actuelle qui risque de s’étendre dans le réseau privé.

« La crise actuelle est difficile et pénible pour tous les enseignants, peu importe qu’ils enseignent dans le secteur privé ou public. Il ne faudrait surtout pas que certaines directions d’établissements privés tentent de profiter de la situation actuelle pour imposer aux enseignantes et aux enseignants de travailler dans des conditions d’exercice inacceptables ou dans des délais déraisonnables, aux seules fins de « bien se faire voir » auprès de certains parents », prévient Stéphane Lapointe.

Autres directives importantes à rappeler

Ce dernier précise de plus que l’invitation de certaines directions d’établissements, envoyée aux enseignantes et aux enseignants ainsi qu’au personnel professionnel, à se rendre sur leur lieu de travail pour récupérer leur matériel contrevient aux directives de la santé publique.

De même, des directives claires concernant le personnel de soutien doivent aussi être rappelées. « Pour ce qui est du personnel de soutien, il est clairement stipulé qu’il peut être requis pour des mesures d’urgence et des activités essentielles, par exemple, l’ouverture extraordinaire d’un service de garde, le traitement de la paie, des mesures sanitaires ou des travaux d’entretien. Le personnel des écoles qui aurait à travailler dans un service de garde d’urgence pourrait, au besoin, utiliser ce service pour ses propres enfants. Quant au personnel administratif des établissements privés, des solutions alternatives comme le télétravail sont encouragées, lorsque cela est possible », cite Stéphane Lapointe.

Des directives à rappeler

Le président de la FPEP-CSQ demande donc au ministre de l’Éducation de rappeler que ses directives sont les mêmes pour tous les établissements d’enseignement, qu’ils soient publics ou privés : il n’y a pas d’enseignement à distance, bien que les enseignantes et les enseignants peuvent communiquer avec leurs élèves en leur proposant certains travaux à faire.

Profil de la FPEP-CSQ

La Fédération du personnel de l’enseignement privé (FPEP-CSQ) regroupe plus de 2 800 membres répartis au sein de 47 syndicats et œuvrant dans quelque 42 établissements scolaires du primaire, du secondaire et du collégial, répartis dans dix régions du Québec.

SOURCE: Fédération du personnel de l’enseignement privé (FPEP-CSQ)

Ajouter une réponse