LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

Nos Émissions Affaires et vie communautaire

De chansons et de réflexions

Émission matinale

En alternance aux deux semaines -Le logement, un droit / Émission de science

En alternance, aux deux semaines – Points de vue / De chansons et de réflexions

Benoit Paré & Steve Coté

En alternance, aux deux semaines – La Voix de l’itinérance / Tant qu’à consommer

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

J’aime le communautaire

L’Heure Saint-Michel

La Voix de l’itinérance

Les meilleures conversations de Pele Mele

Points de vue

Steve Coté

Tant qu’à consommer
Nos Émissions Arts et culture

Arts d’oeuvres

Arts d’oeuvres Édition semaine

CFLX prend la rue – Lancement de programmation de CFLX

Cochaux Show

Pêle Mêle

Trames Sonores

Vivement l’Estrie
Nos Émissions Sports et loisirs

Phoenix de Sherbrooke (LHJMQ)

Rendez-vous Nature

Sports Estrie
Nos Émissions Musique

34ème édition du Party du jour de l’An

Alerte Métallique

Bleu Jazz

Brooke City Radio

Calor latino

Chansons de circonstance

Clic Franco

Club Country

Dans la peau…

Décibel chansons

Diapason

Douceurs musicales

Filières Rock

Juke Box International des prénoms

Le Maître du Métal

Le monde de rock la nuit

Le rock et ses racines

Les légendes du country au Québec

Les Nuits Impossibles

Maniaco Progressif

Musique des années 1980

OK Boomer

Partir en balade

Rendez-vous du country centre-ville

Sous un ciel Blues

Tout l’monde en place

Zeste au hasard

Zeste musical

Zeste musical en direct

Zeste musical en remixe

Coup d’envoi des Journées de la persévérance scolaire en Estrie : Bien entourés, les jeunes peuvent tous persévérer!

13 février 2023

Magog, le lundi 13 février 2023 — R3USSIR – Éducation Emploi Estrie est heureux de lancer cette toute
nouvelle édition des Journées de la persévérance scolaire (JPS) en Estrie. Du 13 au 17 février, l’ensemble de la
collectivité estrienne est invitée à prendre part à cette grande campagne nationale et régionale de
mobilisation.

La persévérance scolaire, c’est l’affaire de tous

Le thème de cette année « Bien entourés, les jeunes peuvent tous persévérer! », est l’occasion de rappeler
que chaque adulte peut allumer une étincelle dans les yeux des jeunes, du plus petit au plus grand, en posant
des gestes favorisant leur persévérance scolaire. Derrière chaque jeune qui fournit des efforts dans son
parcours scolaire, il y a des adultes qui jouent un rôle essentiel.

« Que l’on soit un parent, un ami, un enseignant, un intervenant ou même un employeur, notre apport est
primordial dans la motivation, la résilience et la confiance en soi des jeunes », mentionne Josiane Bergeron,
directrice de R3USSIR. « Tous les gestes que nous posons au quotidien, tous nos encouragements, nos
félicitations, nos explications et notre écoute contribuent à renforcer leur engagement et leur réussite. À plus
long terme, c’est toute notre société qui en bénéficiera. »

La conciliation études-travail, un enjeu de plus en plus préoccupant

Le contexte actuel de rareté de main-d’œuvre, accrue par la pandémie, nous appelle à rester vigilants et à
intensifier les interventions pour favoriser une bonne conciliation entre les études et le travail chez les jeunes.
En ce sens, le Réseau québécois pour la réussite éducative (RQRÉ) dévoilait ce matin les résultats d’un
sondage réalisé en collaboration avec Léger, auprès de la population québécoise, afin de comprendre sa
perception de la conciliation école-travail à la suite de la pandémie1

Premier constat : Les Québécois sont préoccupés quant à la persévérance scolaire dans un contexte de
rareté de la main-d’œuvre. Une majorité de la population (71 %) est, en effet, préoccupée par le fait que dans
une période où les entreprises recherchent activement des employés pour pourvoir des postes vacants, les
jeunes pourraient être incités à travailler plutôt que de terminer leurs études. D’ailleurs, plus du deux tiers
des Québécois (68 %) affirment que la conciliation études-travail des jeunes est un sujet qui les préoccupe.

« C’est une réalité qui nous préoccupe tous. Avec l’attrait de meilleurs salaires, les jeunes sont appelés à
travailler de plus longues heures, et dès un plus jeune âge », commente Éric Gagné, coprésident de R3USSIR
et directeur général du Cégep de Sherbrooke. « Bien sûr, il existe de nombreux avantages à occuper un emploi
pendant les études, notamment le sens des responsabilités et l’autonomie des jeunes. Plusieurs d’entre eux
réussissent à garder un bon équilibre entre le temps accordé au travail et aux études, mais d’autres risquent
de compromettre leur réussite scolaire. »

Des actions concrètes pour agir sur la conciliation études-travail

Dans le cadre des JPS, R3USSIR, en collaboration avec le mouvement Employeurs engagés pour la réussite
éducative en Estrie, met en œuvre différentes actions afin de sensibiliser les jeunes et les employeurs aux
bonnes pratiques en termes de conciliation études-travail. Parmi celles-ci, des capsules vidéo mettant en
vedette les employeurs engagés pour la réussite éducative proclamés « meilleurs boss », lors des éditions
précédentes du concours Mon boss c’est le meilleur, ont été réalisées à l’attention des employeurs :

« Nous souhaitions démontrer que lorsqu’un employeur est conciliant avec son étudiant-employé ou son
stagiaire, par exemple en étant flexible avec les horaires et en restant à l’écoute de ses besoins, c’est aussi
payant pour le jeune, qui gardera le cap sur ses études, que pour l’employeur lui-même, qui, de son côté,

profitera d’un meilleur rendement de la part de son employé et d’une meilleure rétention. C’est gagnant-
gagnant. », ajoute Mme Bergeron.

Les adultes côtoyant des jeunes qui occupent un emploi durant leurs études sont invités à rester à l’écoute et
à discuter avec eux de conciliation études-travail et de l’importance d’établir leurs limites au travail. À cet
effet, une trousse de sensibilisation a été conçue afin d’outiller les acteurs de tous les milieux. Dans ce même
contexte, R3USSIR lance également la 4e édition du concours Mon Boss c’est le meilleur. Du 13 février au
5 mars, les jeunes sont invités à mentionner de quelle manière leur patron ou leur patronne les appuie dans
leur conciliation études-travail, en se rendant sur le site MonBossEstrie.ca.

Des activités phares pour célébrer les JPS

LesJPS 2023 bouillonnent d’activités dans tous les milieux en Estrie : campagne médiatique et médias sociaux,
plusieurs activités dans les écoles et les organismes du milieu, levée du drapeau vert et blanc dans différentes
municipalités et MRC, remise de certificats de persévérance et de cartes d’encouragement aux jeunes pour
souligner leurs efforts, etc. Le 16 février, dans le cadre du Jeudi PerséVERT, toute la population est d’ailleurs
invitée à porter un vêtement ou un accessoire vert, symbole de la jeunesse et de l’espérance, en signe
d’adhésion à l’importance de la persévérance scolaire.

Pour plus d’information sur les activités phares et sur la campagne des JPS 2023 en Estrie, visitez le site
JourneesPerseveranceScolaire.com/Estrie.

À propos de R3USSIR
R3USSIR, issue de la fusion entre la TECIÉ, le Projet PRÉE et la TECFE, est une instance régionale de concertation
engagée dans la mobilisation d’acteurs interordres et intersectoriels pour créer des initiatives, des projets et
des maillages qui favorisent la réussite éducative et la persévérance scolaire, et optimisent l’adéquation entre
l’offre de formation et les besoins de main-d’œuvre. Pour plus d’information, consultez le site Web de
R3USSIR : ReussirEstrie.ca.

1
La collecte de données a été réalisée entre le 24 novembre et le 1er décembre 2022 auprès d’un échantillon de 1 000
Québécois(es), âgé(e)s de 18 à 59 ans et pouvant s’exprimer en français ou en anglais.

Ajouter une réponse