LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

  • Bleu Jazz
    Avec Julien Landry, Zaak Martin Robert, Jean-François Martel
    Blues et jazz à l’apéro
Nos Émissions Affaires et vie communautaire

De chansons et de réflexions

Émission matinale

En alternance aux deux semaines -Le logement, un droit / Émission de science

En alternance, aux deux semaines – Points de vue / De chansons et de réflexions

Benoit Paré & Steve Coté

En alternance, aux deux semaines – La Voix de l’itinérance / Tant qu’à consommer

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

J’aime le communautaire

L’Heure Saint-Michel

La Voix de l’itinérance

Les meilleures conversations de Pele Mele

Points de vue

Steve Coté

Tant qu’à consommer
Nos Émissions Arts et culture

Arts d’oeuvres

Arts d’oeuvres Édition semaine

CFLX prend la rue – Lancement de programmation de CFLX

Cochaux Show

Pêle Mêle

Trames Sonores

Vivement l’Estrie
Nos Émissions Sports et loisirs

Phoenix de Sherbrooke (LHJMQ)

Rendez-vous Nature

Sports Estrie
Nos Émissions Musique

Alerte Métallique

Bleu Jazz

Brooke City Radio

Calor latino

Chansons de circonstances

Clic Franco

Club Country

Décibel chansons

Diapason

Douceurs musicales

Filières Rock

Juke Box International des prénoms

Le Maître du Métal

Le monde de rock la nuit

Le rock et ses racines

Les légendes du country au Québec

Les Nuits Impossibles

Maniaco Progressif

Musique des années 1980

Partir en balade

Rendez-vous du country centre-ville

Sous un ciel Blues

Tout l’monde en place

Zeste au hasard

Zeste musical

Zeste musical en direct

Zeste musical en remixe

Nathalie Bélanger – Candidate à la mairie de Magog

9 octobre 2021

Magog, le 9 octobre 2021 – Madame Bélanger, dévoile un autre volet de sa plateforme électorale portant sur l’environnement.

D’entrée de jeu Madame Bélanger a mis la table en affirmant qu’elle avait hésité avant de décider de présenter un volet distinct pour l’environnement dans sa plateforme électorale. Selon elle, c’est tellement important que cela doit se refléter dans l’ensemble des décisions. « Nous devons toujours nous poser des questions en lien avec l’impact environnemental et, je dirais même, mettre une lunette verte, pour que chaque projet soit plus durable et respectueux de notre environnement exceptionnel.»

Elle rappelle que les citoyens ont clairement identifié la protection et la mise valeur de notre environnement, nos lacs, notre montagne et nos paysages lors de la consultation publique pour l’élaboration de la planification stratégique, vision 2030.

Elle tient également à souligner l’urgence d’agir en matière de changements climatiques.

Voici donc, quelques-unes de ses priorités :

  • Réalisation du plan de verdissement de l’espace St-Luc (un concept très différent de nos autres parcs et espaces verts);
  • Poursuivre le travail avec les autres municipalités, le MCI, le gouvernement fédéral et le gouvernement provincial, afin de protéger la qualité de l’eau du lac Memphrémagog, notre bassin d’eau potable;
  • Poursuivre le travail avec l’Université de Sherbrooke pour l’Observatoire permanent sur le lac Memphrémagog. Cela apportera des données scientifiques, entre autres sur les polluants émergents;
  • Protection et mise en valeur des paysages, à la suite de la caractérisation effectuée par la MRC Memphrémagog (exemples: aménagement de belvédères pour admirer le paysage, règlements pour les protéger, remettre en culture des friches…);
  • Investir pour s’adapter aux changements climatiques et être plus résilient;
  • Adoption d’un programme de reboisement accéléré (entre autre pour remplacer les frênes);
  • Augmentation de nos investissements pour les projets au niveau de la qualité de l’eau (pour l’ensemble des cours d’eau et plans d’eau, nous avons la chance de pouvoir compter sur plusieurs associations sans but lucratif ainsi que leurs bénévoles, nous avons seulement à les supporter dans leurs projets);
  • Aménagement de l’île Charest en espace vert, peut-être même envisager un statut particulier de protection;
  • Implanter un système municipal intégré et intelligent de gestion des matières résiduelles au centre-ville, incluant le compostage;
  • Optimiser l’écocentre, la collecte des gros rebuts et améliorer nos performances en termes de gestion des matières résiduelles;
  • Mise à jour de notre politique d’événements écoresponsables pour y fixer des objectifs ambitieux;
  • Mise à jour notre plan de réduction des gaz à effet de serres et accélération de la mise en œuvre;
  • Protéger les corridors fauniques, entre autres par le nouveau le schéma d’aménagement de la MRC;
  • Organisation, avec les citoyens, de corvées de nettoyage;
  • Il y a également quelques initiatives simples comme : élargissement de la collecte et de la récupération des masques à usages uniques, bannissement des sacs de plastique et des pailles à usage unique, implantation des stations de lave vitre, subventionner des rénovations écoénergétique et durable (Victoriaville a adopté un règlement en ce sens), etc.

« Cette liste n’est pas exhaustive, ni en ordre de priorités, et nous avons déjà plusieurs de ses projets sur une table de travail. Toutefois, l’essentiel de mon message c’est toujours appliquer notre lunette verte dans l’analyse de l’ensemble de nos projets et d’accélérer le pas, ainsi que les investissements. » a-t-elle déclaré pour conclure cette conférence de presse.

Source : Emmanuel Bouchard

Ajouter une réponse