LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

  • Zeste musical en remixe
    Avec Sylvie L. Bergeron et Patrice Desmarais
    Les choix coups de cœur de nos personnalités issues de différents horizons
Nos Émissions Affaires et vie communautaire

De chansons et de réflexions

Émission matinale

En alternance aux deux semaines -Le logement, un droit / Émission de science

En alternance, aux deux semaines – Points de vue / De chansons et de réflexions

Benoit Paré & Steve Coté

En alternance, aux deux semaines – La Voix de l’itinérance / Tant qu’à consommer

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

J’aime le communautaire

L’Heure Saint-Michel

La Voix de l’itinérance

Les meilleures conversations de Pele Mele

Points de vue

Steve Coté

Tant qu’à consommer
Nos Émissions Arts et culture

Arts d’oeuvres

Arts d’oeuvres Édition semaine

CFLX prend la rue – Lancement de programmation de CFLX

Cochaux Show

Pêle Mêle

Trames Sonores

Vivement l’Estrie
Nos Émissions Sports et loisirs

Phoenix de Sherbrooke (LHJMQ)

Rendez-vous Nature

Sports Estrie
Nos Émissions Musique

34ème édition du Party du jour de l’An

Alerte Métallique

Bleu Jazz

Brooke City Radio

Calor latino

Chansons de circonstance

Clic Franco

Club Country

Dans la peau…

Décibel Chansons

Diapason

Douceurs musicales

Filières Rock

Juke Box International des prénoms

La Séance Hip Hop de Sherbrooke

Le Maître du Métal

Le monde de rock la nuit

Le rock et ses racines

Les légendes du country au Québec

Les Nuits Impossibles

Maniaco Progressif

Musique des années 1980

OK Boomer

Partir en balade

Rendez-vous du country centre-ville

Sous un ciel Blues

Tout l’monde en place

Zeste au hasard

Zeste musical

Zeste musical en direct

Zeste musical en remixe

Lutte contre l’insécurité alimentaire : Moisson Estrie double la superficie de ses espaces de congélation et de réfrigération.

29 janvier 2024

Sherbrooke, le 29 janvier 2024 – Moisson Estrie poursuit son travail afin de répondre à la demande
en matière de dépannages alimentaires. Cette demande qui continue d’être très forte exige un
travail constant de récupération et de redistribution de denrées. « Nous avons eu un temps des
fêtes très occupé alors que les personnes et les familles se sont présentées en grand nombre chez
nous. Nous sommes dans cette situation depuis longtemps et l’hiver est toujours une grosse
saison.

Dans l’ensemble, nous enregistrons encore une hausse de 20 % des demandes comparativement
à la même date l’année dernière. » – Christian Bibeau, directeur général chez Moisson Estrie.
L’organisme continue de multiplier les partenariats afin d’augmenter les quantités de denrées
disponibles, tant pour les dépannages alimentaires que pour le réseau des organismes
communautaires accrédités partout dans la région. Chacune des MRC de l’Estrie a ses défis
spécifiques en lien avec l’insécurité alimentaire et Moisson Estrie déploie davantage de ressources
afin de soutenir les organismes et d’offrir le meilleur soutien possible à la population.
Dans ce contexte, Moisson Estrie souhaite annoncer une bonne nouvelle. En effet, grâce à
différents partenariats financiers, l’organisme prévoit d’importants travaux en matière
d’infrastructures qui lui permettront de doubler ses espaces de congélation et de réfrigération.
« Nous travaillons avec un grand nombre d’acteurs locaux et régionaux pour augmenter la quantité
de denrées disponibles et ces démarches vont bon train. Nous recevons aussi des dons en denrées
en provenance du gouvernement du Québec ce qui nous permet d’être très actif à Sherbrooke et
dans la région.

Accueillir ces denrées demande donc de revoir nos infrastructures car il serait inconcevable pour
nous de devoir refuser des dons faute d’espace ! À terme, ces nouveaux espaces permettront une
augmentation potentielle de quelques 200 000 kilos de denrées réfrigérées et congelées
supplémentaires avec lesquelles nous espérons bonifier notre action.» – Christian Bibeau.

Soulignons que ces agrandissements permettront notamment d’entreposer des denrées pour les
organismes communautaires dont la plupart ne disposent pas des infrastructures suffisantes pour
recevoir de grandes quantités de denrées à la fois. Ce projet d’agrandissement permettra donc de
conserver des denrées et de les redistribuer de façon responsable et dans le respect des espaces
disponibles chez les organismes. Dit autrement, la croissance des demandes d’aide alimentaire
met en lumière les lacunes en matière d’infrastructure pour les organismes communautaires et
dans chacune des MRC de la région.

Les travaux, évalués à 350 000 $, débuteront au cours des prochains jours et devraient durer
environ 2 mois. Le projet est pensé de façon que nous poursuivions nos activités. Il n’y aura donc
pas d’arrêt dans les services offerts à la population et aux organismes. Ces travaux sont rendus
possibles grâce au soutien de la population et des entreprises sherbrookoises et estriennes de
même qu’au Programme d’infrastructure pour les Banques alimentaires du Québec du
gouvernement du Québec.

Ajouter une réponse