LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

  • Club Country
    Avec Jessy Pelletier et Annie Plante
    Musique country américaine et canadien anglophone
Nos Émissions Affaires et vie communautaire

De chansons et de réflexions

Émission matinale

En alternance aux deux semaines -Le logement, un droit / Émission de science

En alternance, aux deux semaines – Points de vue / De chansons et de réflexions

Benoit Paré & Steve Coté

En alternance, aux deux semaines – La Voix de l’itinérance / Tant qu’à consommer

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

J’aime le communautaire

L’Heure Saint-Michel

La Voix de l’itinérance

Les meilleures conversations de Pele Mele

Points de vue

Steve Coté

Tant qu’à consommer
Nos Émissions Arts et culture

Arts d’oeuvres

Arts d’oeuvres Édition semaine

CFLX prend la rue – Lancement de programmation de CFLX

Cochaux Show

Pêle Mêle

Trames Sonores

Vivement l’Estrie
Nos Émissions Sports et loisirs

Phoenix de Sherbrooke (LHJMQ)

Rendez-vous Nature

Sports Estrie
Nos Émissions Musique

34ème édition du Party du jour de l’An

Alerte Métallique

Bleu Jazz

Brooke City Radio

Calor latino

Chansons de circonstance

Clic Franco

Club Country

Dans la peau…

Décibel Chansons

Diapason

Douceurs musicales

Filières Rock

Juke Box International des prénoms

La Séance Hip Hop de Sherbrooke

Le Maître du Métal

Le monde de rock la nuit

Le rock et ses racines

Les légendes du country au Québec

Les Nuits Impossibles

Maniaco Progressif

Musique des années 1980

OK Boomer

Partir en balade

Rendez-vous du country centre-ville

Sous un ciel Blues

Tout l’monde en place

Zeste au hasard

Zeste musical

Zeste musical en direct

Zeste musical en remixe

La Coalition solidarité santé et plus de 85 organisations réclament des états généraux en santé et services sociaux

10 juin 2020

MONTRÉAL, le 10 juin 2020 /CNW Telbec/ – Dans une lettre ouverte envoyée au gouvernement du Québec, la Coalition solidarité santé s’allie à plus de 85 organisations de la société civile pour réclamer des états généraux en santé et services sociaux. « La pandémie de COVID-19 a révélé des lacunes majeures dans notre système de santé et de services sociaux, qui sont le résultat des réformes et des choix politiques des dernières décennies. Si on veut être en mesure de faire face aux prochaines crises sanitaires, il est urgent de revoir notre système en profondeur, et il est essentiel que cette révision passe par un processus démocratique », déclare Anne Plourde, coordonnatrice de la Coalition.

La Coalition solidarité santé considère que le désastre humanitaire provoqué par la pandémie, en particulier dans les centres d’hébergement pour personnes âgées, a été en partie causé par les assauts répétés contre notre système public de santé et de services sociaux, qui en est ressorti affaibli et dépourvu des moyens nécessaires pour faire face à une crise d’une telle ampleur. « On sait que des crises sanitaires aussi graves surviendront dans les prochaines années. Ces crises pourraient être provoquées par d’autres pandémies, mais aussi par les bouleversements climatiques, que l’Organisation mondiale de la santé considère comme la plus grande menace à la santé humaine au XXIe siècle. Il faut absolument qu’on se dote collectivement d’un système public résilient et capable de faire face à ce genre de catastrophe », insiste Madame Plourde.

Pour la Coalition, un des résultats des réformes successives en santé et services sociaux a été de faire taire la voix des citoyen.ne.s ainsi que celle des travailleuses et des travailleurs du réseau en les écartant des lieux décisionnels, en abolissant les instances démocratiques où ils et elles siégeaient et en misant sur une gestion centralisée, bureaucratique et autoritaire, déconnectée du terrain. La pandémie a montré à quel point les conséquences de cette avenue peuvent être tragiques. « Durant la pandémie et durant les années qui l’ont précédée, on a imposé la loi du silence dans le réseau et on a refusé d’écouter les usagères et les usagers et les travailleuses et les travailleurs qui dénonçaient les problèmes graves qu’ils et elles constataient sur le terrain. Ce qu’on réclame aujourd’hui, c’est que les personnes qui sont les principales intéressées soient écoutées dans le processus de reconstruction du réseau qu’on va devoir amorcer », affirme la coordonnatrice de la Coalition.

Des états généraux sont une étape incontournable pour que cette reconstruction soit pensée et réalisée démocratiquement, avec la participation active des citoyen.ne.s et des travailleuses et des travailleurs du réseau. « Nous avons affronté une crise sanitaire majeure avec un réseau qui était lui-même en crise. Si ce drame nous a appris une chose, c’est que l’après-COVID en santé et services sociaux ne doit pas être décidé derrière des portes closes », conclut Madame Plourde.

À propos de la Coalition solidarité santé

SOURCE: Coalition Solidarité Santé

Ajouter une réponse