LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

Nos Émissions Affaires et vie communautaire

Centre Saint-Michel

Émission matinale

En route vers l’Hôtel de ville

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

Info Weekend

J’aime le communautaire

Coop de Solidarité - L'Autre Toit

La Voix de la rue

Le monde de la politique, tout un monde

Tant qu’à consommer

Témoins d’ici et d’ailleurs
Nos Émissions Arts et culture

Arts d’oeuvres

Arts d’oeuvres Édition semaine

Cochaux Show

Pêle Mêle

Vivement l’Estrie
Nos Émissions Sports et loisirs

Rendez-vous Nature

Sports Estrie

Sports Estrie
Nos Émissions Musique

Alerte Métallique

BarbaLove

Bleu Jazz

Brooke City Radio

Calor latino

Clic Franco

Club Country

Culture francophone en chansons

Diapason

Douceurs musicales

En français SVP

Filières Rock

Frañol

La Playlist Country

Le Maître du Métal

Le rock et ses racines

Les légendes du country au Québec

Les Nuits Impossibles

Maniaco Progressif

On jase de toi

Pour les sages et les fous

Rendez-vous du country centre-ville

Sous un ciel Blues

Tout l’monde en place

Zeste musical

Zeste musical en remixe

Un leadership rassembleur pour le transport et la mobilité: Luc Fortin veut faciliter l’utilisation du transport collectif à Sherbrooke

8 octobre 2021

Sherbrooke, le 8 octobre 2021 – C’est devant le terminus d’autobus du Carrefour de l’Estrie que le candidat indépendant à la mairie de Sherbrooke, Luc Fortin, a dévoilé ses engagements en matière de transport collectif et de mobilité. Son objectif est de faciliter l’utilisation du transport collectif partout sur le territoire de Sherbrooke afin de réduire l’empreinte du transport sur le bilan environnemental. Il souhaite également favoriser le transport actif et investir dans l’électrification des transports.

« Sherbrooke doit faire sa part pour la protection de l’environnement, mais nous devons donner le goût à la population de s’y investir.  Un meilleur service de transport en commun permettra de diminuer les GES, mais aussi d’accroître la qualité de vie de nos jeunes et de nos aînés qui ne peuvent se déplacer en voiture ou encore pour celles et ceux qui n’ont pas les moyens d’avoir un véhicule », a mentionné Luc Fortin.

Plus de services en transport en commun

Il ne peut y avoir de plan de transport digne de ce nom sans faire de la Société de transport de Sherbrooke (STS) sa pierre angulaire. Sherbrooke bénéficie d’une société de transport dynamique qui a su innover par le passé en concluant des ententes avec l’Université de Sherbrooke, le Cégep de Sherbrooke et le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie (CIUSS). Sur 160 000 habitants de Sherbrooke, la STS compte 40 000 détenteurs d’un abonnement, ce qui est sans pareil au Canada en termes de proportion. Il ne faut cependant pas s’en contenter, car cesser d’innover, c’est se condamner à stagner. Le secteur du transport représente une part significative de notre bilan de GES. De plus, on ne peut augmenter continuellement la capacité de notre réseau routier. Il faut donc développer notre réseau de transport collectif tout en prenant en considération nos réalités propres et la configuration de notre territoire.

« Si l’on souhaite encourager la population à utiliser le transport en commun, il faut réduire les temps de déplacement lorsqu’on l’utilise, et ce, partout à Sherbrooke, mais particulièrement pour les gens vivant dans les anciennes municipalités qui ont été fusionnées à Sherbrooke. Ces citoyens ont droit d’avoir accès à un service de transport en commun digne de ce nom. En matière de transport collectif, c’est aux décideurs de prendre les devants et d’assumer que pour convaincre les gens de laisser leur voiture à la maison, il faut que l’offre de transport devance la demande immédiate afin de la stimuler. C’est ça faire preuve de leadership et c’est ce que mon administration fera » a soutenu le candidat Fortin.

Afin d’atteindre son objectif, Luc Fortin s’engage à :

●       Développer des partenariats avec les propriétaires de vastes stationnements à Rock Forest, Fleurimont, Deauville, Saint-Élie, Brompton et Lennoxville pour que leurs espaces servent de nouveaux stationnements incitatifs. Ces stationnements permettront d’avoir accès à des navettes express à destination des principaux pôles de la ville. Ces navettes seront également bénéfiques pour les utilisateurs qui souhaitent se déplacer rapidement entre ces principaux pôles sans avoir à effectuer des arrêts fréquents et sans transfert.

●       Augmenter la fréquence de passage des autobus sur les principaux trajets de la STS afin de faire en sorte qu’il n’y ait plus à se demander si l’horaire convient, mais simplement à se présenter avec l’assurance qu’un autobus passera sous peu.

●       Ne jamais puiser dans les surplus de la STS afin d’équilibrer le budget municipal pour que cet argent puisse être directement réinvesti dans le développement et le maintien du réseau.

●       Étendre les programmes dans lesquels les employeurs, en partenariat avec la STS, offrent à leurs employés un rabais sur le coût du laissez-passer mensuel de transport en assumant une partie du coût de ce titre de transport.

●       Montrer l’exemple en développant, à titre d’employeur de près de 2000 personnes, un programme employeur pour favoriser l’utilisation du transport en commun pour les employés de la Ville.

●       Pérenniser et bonifier le transport adapté en offrant plus de souplesse et de service, car on ne peut se dire une société développée et équitable si on laisse chez elles des personnes en situation de vulnérabilité.

Mettre Sherbrooke « au courant »

Électrifier les transports est une nécessité environnementale qu’il n’est plus nécessaire d’expliquer, mais à Sherbrooke, c’est encore plus important et pertinent de le faire puisque nous sommes propriétaires d’Hydro-Sherbrooke. Chaque dollar dépensé à la pompe à essence enrichit des multinationales qui exploitent une ressource non renouvelable. À l’inverse, chaque dollar payé à Hydro-Sherbrooke permet de développer notre communauté. « Il est important que la position de la Ville soit sans ambiguïté. Nous devons affirmer haut et fort que nous prenons le virage électrique. Il faut que chaque citoyen ait la conviction que, lors de son prochain changement de véhicule, il doit considérer d’opter pour un véhicule 100% électrique ou hybride branchable. Faire le virage électrique sera non seulement bénéfique pour l’environnement, mais sera également une source d’enrichissement collectif pour les Sherbrookois », a ajouté Luc Fortin.

Afin d’accélérer l’électrification des transports à Sherbrooke, Luc Fortin s’engage à :

●       Électrifier l’ensemble du parc automobile de la Ville de Sherbrooke en respectant le rythme de remplacement des véhicules actuels. Au moment d’acheter un nouveau véhicule, si un modèle tout électrique ou hybride branchable convenant aux besoins est disponible, nous opterons pour celui-ci.

●       Déploiement du réseau de bornes de recharge de manière importante afin qu’il ne fasse aucun doute dans la tête des citoyens qu’ils n’auront pas à chercher une borne trop loin de leur destination.

●       Intégrer dans les projets de développement et de réfection d’infrastructures routières, là où le volume et la nécessité le justifient, l’installation et le déploiement de bornes de recharges sur rue.

●       Intégrer, dans les critères de délivrance de permis pour la construction ou la rénovation d’immeubles à logements, la présence de bornes de recharge à l’usage des résidents.

●       Bonifier le programme actuel de subvention à l’installation d’une borne de recharge pour véhicule électrique afin de s’assurer que les sommes qui y sont allouées répondent à la demande croissante.

Favoriser le transport actif

Le transport actif permet de conjuguer plusieurs effets bénéfiques dans une même action. Tout en réduisant la production de GES et en favorisant un mode de vie sain, il désengorge le réseau routier en multipliant les modes de transports possibles pour se déplacer.

« Il ne serait pas réaliste d’espérer que tous les déplacements des Sherbrookoises et des Sherbrookois soient faits selon un mode actif. Il est du devoir de la Ville de favoriser l’essor du transport actif en s’assurant que des infrastructures sécuritaires soient disponibles de manière suffisante », a déclaré le candidat indépendant à la mairie.

Dans le but de favoriser le transport actif, Luc Fortin s’engage à :

●       Soutenir et favoriser l’initiative Vélectrik de la STS afin de déployer plus largement une offre de vélos en libre-service sur le territoire de Sherbrooke, dont une majorité à assistance électrique pour tenir compte de notre topographie.

●       Augmenter, au terme du mandat, l’enveloppe du transport actif de 25% afin de nous donner des moyens clairs d’atteindre nos objectifs sur ce front.

●       Rendre l’utilisation du transport actif plus sécuritaire en faisant en sorte que tous les projets qui touchent à la mobilité durable passent par le comité aviseur technique qui a été mis en place. Celui-ci sera officialisé et devra faire des recommandations au conseil municipal afin que les meilleures décisions soient prises pour assurer la sécurité de celles et ceux qui se déplacent, tout en étant actifs. Un siège sera également réservé à Vélo Urbain Sherbrooke au comité de la sécurité publique.

« C’est ensemble que nous réussirons à faire de Sherbrooke une ville plus verte! Sous mon administration, une directive claire sera donnée à la présidente ou au président de la STS pour accélérer le développement de notre réseau de transport en commun afin que Sherbrooke devienne un modèle en la matière au Québec », a conclu le candidat Fortin.

Source : Charles-Philippe Thibault, Directeur de campagne

Ajouter une réponse