LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

Nos Émissions Affaires et vie communautaire

J’aime le communautaire

avec Lucie Levasseur

On vous parlent de ressources près de chez vous

Ces mots qui nous gouvernent

avec Maxime Gagne et Antoine Forcier

Les rouages de la politique locale, nationale et internationale

Pêle Mêle

avec Sylvie L Bergeron

Pot pourri musical à contenu, animé par une fille branchée sur l'actualité

Centre Saint-Michel

avec Patrice Desmarais et Étudiants Centre St-Michel

Chroniques diverses sur des sujets qui touchent des jeunes en intégrations

Tant qu’à consommer

avec ACEF Estrie

Nos Émissions Arts et cultures

Ciné Brunch

avec Jim Boulay

Revue cinéma

Arts d’oeuvres Édition semaine

avec Sylvie L Bergeron

En guise de de cocktail amical, un magazine artistique et culturel au menu

Cochaux Show

avec Rene Cochaux

Émission littéraire animée par René Cochaux.

Arts d’oeuvres

avec Sylvie L Bergeron

En guise de de coquetel amical, un magazine artistique et culturel au menu

Vivement l’Estrie

avec Sylvie L Bergeron

Chroniques diverses pour mettre en valeur les acitivités récréo-touristique

Nos Émissions Sports et loisirs

Rendez-vous Nature

avec Ernie Wells

Sports Estrie

avec Steve Gosselin, Michael Innes et Francis Montmigny

Sports régionale

Un étudiant du Cégep de Sherbrooke reçoit la bourse Loran, l’une des plus substantielles du Canada

18 février 2020

Sherbrooke, le 18 février – M. Amar Farkouh, étudiant au Cégep de Sherbrooke, s’est vu octroyer la bourse Loran, d’une valeur de 100 000 $ répartis sur quatre ans, qui financeront ses études universitaires.

Le dossier d’Amar, tout comme ceux de 35 autres étudiants canadiens récipiendaires de la bourse Loran, a été sélectionné parmi pas moins de 5194 candidatures. Les boursières et boursiers ont été retenus pour leur détermination, leur volonté de rendre service à la communauté, leurs aptitudes au leadership, la diversité de leurs champs d’intérêt scolaires et parascolaires, leur intégrité et leur autonomie.

Un parcours exceptionnel

Originaires de Syrie, Amar et sa famille ont fui la guerre pour venir s’établir au Québec en 2016. En seulement quatre ans, Amar a appris le français, s’est adapté à la culture d’ici et s’est impliqué de manière remarquable au sein de sa communauté. En effet, il a coordonné des activités pour enfant à l’église Saint-Éphrem, a été membre du conseil municipal jeunesse de Sherbrooke et a participé au Bishop’s Forum, engagement politique pour les jeunes anglophones du Québec. Il a aussi été bénévole pour l’organisme SAFRIE (Soutien aux familles réfugiées et immigrantes de l’Estrie). Enfin, il est impliqué dans un projet de recherche CHUS-Fleurimont en médecine et un autre au Cégep de Sherbrooke sur la pollution lumineuse.

Étudiant présentement en Sciences de la nature, Amar consacre énormément d’énergie afin de réaliser son rêve de devenir médecin. C’est par l’une de ses enseignantes, qui a remarqué le potentiel du jeune homme, et surtout, l’énergie qu’il déploie dans ses études et ses engagements, qu’Amar a pu connaître l’existence de cette bourse et déposer sa candidature afin de l’obtenir. Disposant de moyens financiers limités, comme c’est le cas de nombreux réfugiés, Amar espérait grandement ce formidable coup de pouce qui lui permettrait d’aller au bout de son projet d’études.

« Cela me fait très chaud au cœur de recevoir cette bourse, sur laquelle je pourrai compter pour mes quatre prochaines années d’études, ce qui m’évitera de m’endetter, s’est exprimé Amar Farkouh. De plus, je vais joindre la famille Loran, qui constitue un réseau incroyable pour moi. Je n’aurais jamais cru remporter pareil honneur. J’ai appris la nouvelle il y a de cela deux semaines déjà et je me lève encore, chaque matin, en me demandant si je rêve! »

Il s’agit d’une belle année pour l’étudiant qui a aussi reçu sa citoyenneté canadienne l’été dernier.

La bourse la plus substantielle du Canada!

La Bourse Loran (d’une valeur de 100 000 $) est la plus substantielle et la plus exhaustive des bourses offertes au Canada pour un programme d’études de premier cycle d’une durée de quatre ans. Elle est unique en ce qu’elle ne récompense pas les succès passés, mais constitue plutôt un investissement dans un parcours très prometteur.

Les boursières et boursiers Loran reçoivent pendant quatre ans une somme renouvelable annuellement, qui comprend une indemnité de subsistance et est assortie d’une exemption correspondante des droits de scolarité dans l’une des 25 universités partenaires de la Fondation. S’ajoutent à cela le financement de stages d’été dans trois secteurs d’activité (entreprise, administration publique et développement communautaire), un mentorat individuel et la possibilité de tisser des liens avec d’autres jeunes boursières et boursiers de fort calibre. Au terme de leurs études de premier cycle, les boursières et boursiers rejoignent la communauté de leurs homologues des années précédentes, toujours aussi engagés, avec lesquels elles et ils collaborent par le biais de réseaux régionaux et de réunions de plus grande envergure.

Le Cégep de Sherbrooke tient à féliciter Amar Farkouh pour cette reconnaissance extraordinaire!

Étudiant en Sciences de la nature au Cégep de Sherbrooke, Amar Farkouh a reçu la bourse Loran, d’une valeur de 100 000 $ répartie sur quatre ans et servant à financer ces études universitaires. Crédit photo : Eric Choi – Edge Imaging

Information: Christine Tremblay, Conseillère en communication

Ajouter une réponse