LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

Nos Émissions Affaires et vie communautaire

Centre Saint-Michel

Émission matinale

En route vers l’Hôtel de ville

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

Info Weekend

J’aime le communautaire

Coop de Solidarité - L'Autre Toit

La Voix de la rue

Le monde de la politique, tout un monde

Tant qu’à consommer

Témoins d’ici et d’ailleurs
Nos Émissions Arts et culture

Arts d’oeuvres

Arts d’oeuvres Édition semaine

Cochaux Show

Pêle Mêle

Vivement l’Estrie
Nos Émissions Sports et loisirs

Rendez-vous Nature

Sports Estrie

Sports Estrie
Nos Émissions Musique

Alerte Métallique

BarbaLove

Bleu Jazz

Brooke City Radio

Calor latino

Clic Franco

Club Country

Culture francophone en chansons

Diapason

Douceurs musicales

En français SVP

Filières Rock

Frañol

La Playlist Country

Le Maître du Métal

Le rock et ses racines

Les légendes du country au Québec

Les Nuits Impossibles

Maniaco Progressif

On jase de toi

Pour les sages et les fous

Rendez-vous du country centre-ville

Sous un ciel Blues

Tout l’monde en place

Zeste musical

Zeste musical en remixe

Service de police de Sherbrooke et la Régie de police de Memphrémagog: Perquisition – accès cannabis

12 janvier 2022

Sherbrooke, le 12 janvier 2022 –Le Service de police de Sherbrooke et la Régie de police de Memphrémagog -groupe régional : ACCÈS cannabis (Groupe Actions concertées pour contrer les économies souterraines) ont effectué mardi trois perquisitions : Au 85 rue Bowen Nord (app.107), au 110 Saint-François Nord (app. 608) et au 25 King Est (app.7). Une enquête de plusieurs mois et des informations reçues du public nous ont menées sur place. Il s’agissait de lieux où il y avait de la vente de stupéfiants. Des livraisons étaient aussi faites. Trois hommes de 29 ans et un homme de 27 ans ont été arrêtés. L’homme de 27 ans a été libéré par sommation et les trois autres vont comparaitre aujourd’hui à la cour.

Accusations à venir:

Trafic de cocaïne – crack

Possession aux fins de trafic de cocaïne – crack

Possession d’une arme à feu dans un dessin dangereux

Possession de cannabis

Possession de cannabis dans le but de vendre

Bris de condition

Bilan de la saisie :

– Saisie d’une Cadillac CTS 2007 et d’une BMW 2007 (bien infractionnel)

– 6,27 gr.de cocaïne

– 116,3 g de haschich

-11,58 gr de crack

– 1 arme à plombs Winchester chargée

– 23 497$ en argent canadien

– liste de comptabilité, cellulaires, coffre-fort, balances, etc.

La lutte contre l’approvisionnement illégal du cannabis implique un partenariat stratégique. Le but, maximiser les effets tangibles pour la répression des organisations criminelles, la prévention auprès du public, notamment pour réduire l’accessibilité aux jeunes, la détection des différentes infractions et la récupération monétaire.

Une pression constante sera donc exercée sur les vendeurs et les mariculteurs. Le cannabis est maintenant réglementé par trois instances juridiques (municipale, provinciale et fédérale) et apportera un défi de taille à nos organisations. Il est anticipé qu’un marché parallèle persistera.

Ce marché noir est susceptible d’affecter à la baisse les recettes de l’État et de  neutraliser les orientations du projet de loi :

  • Dans une gestion efficace de l’économie souterraine (ACCÈS), les bénéfices attendus de la légalisation dans les domaines de la santé : accès aux mineurs (santé mentale) et de la sécurité publique (la criminalité systémique, désengorger les tribunaux criminels) seront optimisés.
  • Perte des revenus d’impôt associée à la production légale du cannabis;
  • Perte des revenus de taxes associée à la vente au détail;
  • Perte des bénéfices de la SQDC.

Pour signaler de l’information aux policiers pour ce type de crime (ventes illégales et production en vue d’en faire la vente), vous pouvez contacter :

[email protected]

Note importante : De façon anonyme, vous pouvez aussi signaler de l’information aux policiers pour ce crime ou tout autre crime en contactant « Échec au crime au numéro 1-800-711-1800 » ou via le site Web www.echecaucrime.com. Cet organisme est composé de bénévoles, non-policiers, qui se chargent de transmettre l’information aux policiers sans en identifier l’origine.

Source : Martin Carrier, Relationniste Service de police de Sherbrooke

Ajouter une réponse