LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

Nos Émissions Affaires et vie communautaire

De chansons et de réflexions

Émission matinale

En alternance, aux deux semaines – Points de vue / De chansons et de réflexions

Benoit Paré & Steve Coté

En alternance, aux deux semaines – La Voix de l’itinérance / Tant qu’à consommer

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

Info Weekend

J’aime le communautaire

L’Heure Saint-Michel

La Voix de l’itinérance

Coop de Solidarité - L'Autre Toit

La Voix de la rue

Le monde de la politique, tout un monde

Les meilleures conversations de Pele Mele

Points de vue

Steve Coté

Tant qu’à consommer

Témoins d’ici et d’ailleurs
Nos Émissions Arts et culture

Arts d’oeuvres

Arts d’oeuvres Édition semaine

CFLX prend la rue

Cochaux Show

Le Vox du Vivarium

Pêle Mêle

Trames Sonores

Vivement l’Estrie
Nos Émissions Sports et loisirs

Rendez-vous Nature

Sports Estrie
Nos Émissions Musique

Alerte Métallique

Bleu Jazz

Brooke City Radio

Calor latino

Clic Franco

Club Country

Culture francophone en chansons

Diapason

Douceurs musicales

En français SVP

Filières Rock

Frañol

Juke Box International des prénoms

Le Maître du Métal

Le meilleur des Sages et des fous

Le monde de rock la nuit

Le rock et ses racines

Les légendes du country au Québec

Les Nuits Impossibles

Maniaco Progressif

Partir en balade

Rendez-vous du country centre-ville

Sous un ciel Blues

Tout l’monde en place

Zeste au hasard

Zeste musical

Zeste musical en remixe

Sauvons le manège: Retard dans la publication de l’appel d’offres concernant les travaux de rénovation

7 septembre 2021

Sherbrooke, le 6 septembre 2021 – Le groupe «Sauvons le manège» déplore le retard dans la publication de l’appel d’offres concernant les travaux de rénovation du Manège Colonel-Gaëtan-Côté (rue Belvédère à Sherbrooke).

  • Le 11 août dernier, la Défense nationale a émis un communiqué de presse annonçant le lancement, avant la fin du mois d’août, d’un processus d’appel d’offres pour réaliser les travaux de rénovation afin d’assurer la pérennité du manège militaire de la rue Belvédère.
  • La mise en chantier de ces travaux est prévue à l’automne
  • En date d’aujourd’hui, le groupe «Sauvons le manège» déplore que l’appel d’offres n’a pas été publié avant la fin du mois d’août comme prévu.
  • Nous avons toutefois appris qu’une rencontre d’information et de mise au point sur ce dossier était prévue en soirée, le 2 septembre dernier. Cette réunion, à laquelle étaient convoqué des représentants de la communauté militaire sherbrookoise a été abruptement annulée le 1er septembre, invoquant des circonstances hors de contrôle.
  • Nous persistons à croire fermement que depuis plusieurs années, l’intention de la Défense nationale est de fermer et relocaliser le manège. Maintenant que l’édifice est vidé de ses occupants, ce risque est plus grand que jamais d’autant plus que les actions promises pour le rénover ne se pointent pas comme prévues.
  • La fermeture, l’inoccupation et le défaut de mettre en route le processus de réparation de ce bâtiment patrimonial et historique, construit il y a plus de 110 ans, serait une perte inestimable pour le parc immobilier historique et patrimonial de la ville de

Sherbrooke. Nous ne pouvons accepter qu’il en soit ainsi et nous ne pouvons accepter que les présentes élections fédérales s’interposent dans le processus prévu.

«Le manège militaire appartient aux Sherbrookois.es et aux Estrien.e.s, depuis plus de 110 ans. Sauvons-le !»

Nous demandons :

1)    Au Ministère de la défense nationale (MDN):

La mise en œuvre immédiate, comme il s’y est engagé le 11 août 2021, du processus d’appel d’offres menant aux réparations pérennes du manège afin que les militaires y retournent au plus vite.

2)    Aux députées fédérales de Sherbrooke et de Compton-Stanstead.

Mesdames Marie-Claude Bibeau et Élisabeth Brière ne peuvent prétexter la présente campagne électorale pour se retirer du dossier. Au contraire, elles doivent reprendre le flambeau de façon encore plus intense que jamais afin que ce projet ne ‘’meure pas au feuilleton’’. Elles ont une obligation morale de poursuivre les efforts mis jusqu’à maintenant. Les résultats ne peuvent être mesurés qu’en termes de communiqués de presse mais plutôt, en terme d’actions concrètes menant à la publication de l’appel d’offres.

«SAUVONS NOTRE PATRIMOINE – SAUVONS LE MANÈGE»

Source :  Pierre Véronneau

Ajouter une réponse