LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

Nos Émissions Affaires et vie communautaire

Centre Saint-Michel

Émission matinale

En route vers l’Hôtel de ville

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

Info Weekend

J’aime le communautaire

Coop de Solidarité - L'Autre Toit

La Voix de la rue

Tant qu’à consommer

Témoins d’ici et d’ailleurs
Nos Émissions Arts et culture

Arts d’oeuvres

Arts d’oeuvres Édition semaine

Cochaux Show

Pêle Mêle

Vivement l’Estrie
Nos Émissions Sports et loisirs

Rendez-vous Nature

Sports Estrie

Sports Estrie
Nos Émissions Musique

Alerte Métallique

BarbaLove

Bleu Jazz

Brooke City Radio

Calor latino

Clic Franco

Club Country

Culture francophone en chansons

Diapason

Douceurs musicales

En français SVP

Filières Rock

Frañol

La Playlist Country

Le Maître du Métal

Le rock et ses racines

Les légendes du country au Québec

Les Nuits Impossibles

Maniaco Progressif

On jase de toi

Pour les sages et les fous

Rendez-vous du country centre-ville

Sous un ciel Blues

Tout l’monde en place

Zeste musical

Zeste musical en remixe

Réseau FADOQ: Un rapport sans équivoque qui doit vite faire changer les choses dans les CHSLD

25 novembre 2021

MONTRÉAL, le 25 nov. 2021 /CNW Telbec/ – Le Réseau FADOQ est consterné par les conclusions et les constats du rapport d’enquête final de la protectrice du citoyen sur la gestion gouvernementale de la COVID-19 dans les centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) durant la première vague.

Ce rapport démontre encore une fois que les problèmes dans les CHSLD et les failles dans le système de santé existaient bien avant la pandémie et que celle-ci n’a fait qu’empirer les choses.

« Ce rapport est une autre preuve sans équivoque que les CHSLD étaient mal outillés pour faire face à la pandémie. Il y a urgence d’agir afin d’améliorer le système de soins de longue durée. Le gouvernement du Québec a l’obligation que les changements se concrétisent pour les aînés d’aujourd’hui, mais aussi pour ceux de demain », signale la présidente du Réseau FADOQ, Gisèle Tassé-Goodman.

Le gouvernement Legault doit rapidement préparer un plan de travail pour mettre en application les recommandations de la protectrice du citoyen et respecter les délais établis par cette dernière.

Les moyens de remédier à la pénurie de main-d’œuvre, qualifiée de « manque chronique de personnel » et de « problème récurrent et connu de longue date » par la protectrice du citoyen, doivent être des points centraux de ce plan.

Régler les problèmes de ratios

Les résidents des centres d’hébergement méritent de pouvoir compter sur une équipe clinique complète de soins de santé qui s’occupera d’eux tout au long de leur parcours en CHSLD.

Dans un mémoire déposé à l’automne 2020, le Réseau FADOQ avait souligné à la protectrice du citoyen l’urgence d’améliorer les ratios personnel en soins/patients afin d’humaniser les soins prodigués aux aînés vivant dans ces milieux de vie. Des projets-pilotes instaurant de nouveaux ratios professionnels en soins/patients ont déjà obtenu du succès dans le réseau de la santé.

Nous appuyons également la recommandation de concevoir une stratégie nationale de promotion des métiers et des professions dans le domaine de la santé et des services sociaux. Il faut notamment valoriser les emplois touchant à la santé et au mieux-être des personnes aînées.

La plus grande organisation d’aînés au pays est aussi en faveur de l’élaboration d’un plan d’action national comprenant des mesures concrètes, structurantes et durables visant à reconnaître la complexité de la prestation des soins et des services en CHSLD et à améliorer les milieux de vie et leur qualité selon les données probantes.

« Ces recommandations doivent aussi s’appliquer aux futures maisons des aînés afin que les problèmes chroniques ne se perpétuent pas dans ces nouveaux centres d’hébergement », explique Mme Tassé-Goodman.

Plusieurs consultations ont eu lieu à travers les années afin de cerner les problèmes du système de soins de longue durée et le Réseau FADOQ a soumis plusieurs mémoires à cet effet. Avec le vieillissement de la population, l’inaction n’est plus possible. Peu importe ce que l’avenir nous réserve, les CHSLD ne doivent plus jamais être dans l’angle mort du réseau de la santé.

Commémoration annuelle

Comme le recommande la protectrice du citoyen, le Réseau FADOQ croit qu’il faut instaurer une commémoration annuelle des victimes de la COVID-19 dans les CHSLD, mais aussi des personnes qui ont travaillé auprès d’elles.

Le Québec a ce devoir de mémoire afin de souligner la souffrance éprouvée par les victimes, leurs familles et les travailleurs durant cette tragédie qui s’est produite pendant la première vague.

Avec près de 550 000 membres, le Réseau FADOQ est le plus important organisme d’aînés au Canada. Sa mission est de rassembler et représenter les personnes de 50 ans et plus pour les aider à maintenir et améliorer leur qualité de vie. Le Réseau défend et fait la promotion de leurs droits et valorise leur apport à la société. Il leur offre plusieurs programmes, services et activités, ainsi qu’une gamme de loisirs pour les inciter à demeurer actifs.

SOURCE: FADOQ

Ajouter une réponse