LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

  • Les Nuits Impossibles
    Avec Mathieu Lecours
    Un tour de piste de plus de 30 genres musicaux par nuit, tous en lien avec
Nos Émissions Affaires et vie communautaire

Centre Saint-Michel

Émission matinale

En as-tu une grosse ?

En route vers l’Hôtel de ville

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

Info Weekend

J’aime le communautaire

Coop de Solidarité - L'Autre Toit

La Voix de la rue

Le monde de la politique, tout un monde

Tant qu’à consommer

Témoins d’ici et d’ailleurs
Nos Émissions Arts et culture

Arts d’oeuvres

Arts d’oeuvres Édition semaine

Cochaux Show

Le Vox du Vivarium

Pêle Mêle

Trames Sonores

Vivement l’Estrie
Nos Émissions Sports et loisirs

Rendez-vous Nature

Sports Estrie

Sports Estrie
Nos Émissions Musique

Alerte Métallique

BarbaLove

Bleu Jazz

Brooke City Radio

Calor latino

Clic Franco

Club Country

Culture francophone en chansons

Diapason

Douceurs musicales

En français SVP

Filières Rock

Frañol

La Playlist Country

Le Maître du Métal

Le monde de rock la nuit

Le rock et ses racines

Les légendes du country au Québec

Les Nuits Impossibles

Maniaco Progressif

On jase de toi

Pour les sages et les fous

Rendez-vous du country centre-ville

Sous un ciel Blues

Tout l’monde en place

Zeste musical

Zeste musical en remixe

Régime forestier québécois : « Le gouvernement du Québec a une volonté de rendre le régime plus efficace », selon l’UMQ

6 novembre 2020

MONTRÉAL, le 6 nov. 2020 /CNW Telbec/ – L’Union des municipalités du Québec (UMQ) reçoit positivement le plan de travail annoncé aujourd’hui par le ministère des Forêts de la Faune et des Parcs (MFFP) qui vise à optimiser l’utilisation de la fibre et rendre le régime plus performant.

« Aujourd’hui, la forêt doit se positionner et participer à la relance dans toutes les régions du Québec. Les intentions du MFFP sont un pas dans la bonne direction et expriment une réelle ouverture pour rendre le régime plus efficace. Il répond à certaines demandes formulées par l’UMQ, notamment au niveau de l’amélioration du taux d’adjudication et de la révision des mécanismes de mise en marché des bois. Maintenant, il faut établir les cibles et les échéanciers. Il faut travailler étroitement avec le ministère pour mettre en œuvre rapidement les différentes mesures », a souligné le président du Comité sur la forêt de l’UMQ et maire de Val-d’Or, monsieur Pierre Corbeil.

Par ailleurs, l’UMQ souligne que le plan de travail du MFFP doit être l’occasion de reconnaître la forêt comme un véritable outil de développement durable, particulièrement dans nos efforts de lutte aux changements climatiques.

Il y a quelques semaines, le Comité sur la forêt de l’UMQ a rencontré le MFFP pour lui soumettre ses cinq conditions gagnantes pour moderniser le régime :

  • Améliorer la prévisibilité et la stabilité des approvisionnements (trois à cinq ans) pour le maintien des emplois, la vitalité et l’occupation dynamique des territoires;
  • Assouplir les exigences relatives aux plans d’aménagement forestiers intégrés, pour une plus grande flexibilité régionale et territoriale;
  • Revoir le fonctionnement du Bureau de mise en marché des bois (BMMB) pour qu’il reflète davantage la réalité forestière des différents territoires du Québec et que ces améliorations se mesurent notamment dans le taux d’adjudication;
  • Assurer la réalisation complète de la recette sylvicole de la forêt privée, incluant la récolte de bois, par l’augmentation de la productivité et l’utilisation de la latitude professionnelle de l’ingénieur forestier;
  • Reconnaître les chemins à double vocation et remettre des allocations à partir du premier voyage.

Le Comité sur la forêt de l’UMQ est composé d’une vingtaine de mairesses et de maires représentant les communautés forestières de plusieurs régions du Québec.

La voix des gouvernements de proximité

Depuis plus de 100 ans, l’UMQ rassemble les gouvernements de proximité de toutes les régions du Québec. Sa mission est d’exercer un leadership fort pour des gouvernements de proximité autonomes et efficaces. Elle mobilise l’expertise municipale, accompagne ses membres dans l’exercice de leurs compétences et valorise la démocratie municipale. Ses membres, qui représentent plus de 85 % de la population et du territoire du Québec, sont regroupés en caucus d’affinité : municipalités locales, municipalités de centralité, cités régionales, grandes villes et municipalités de la Métropole.

SOURCE: Union des municipalités du Québec

Ajouter une réponse