LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

  • Bleu Jazz
    Avec Alain Robert, Jean-François Martel et Clément Huneault
    Blues et jazz à l’apéro
Nos Émissions Affaires et vie communautaire

Bon midi l’Estrie

avec Marc-André Hamel

Émission d'actualité en Estrie

CFLX prend la rue

avec Sylvie L. Bergeron

Rendez-vous sur la rue, en plein cœur de Wellington-sur-mer

Nos Émissions Arts et culture

Pêle Mêle

avec Sylvie L. Bergeron

Pot pourri musical à contenu, animé par une fille branchée sur l'actualité

Arts d’oeuvres Édition semaine

avec Sylvie L. Bergeron

En guise de de cocktail amical, un magazine artistique et culturel au menu

Cochaux Show

avec René Cochaux

L’actualité littéraire d’ici et d’ailleurs

Arts d’oeuvres

avec Sylvie L. Bergeron

En guise de de coquetel amical, un magazine artistique et culturel au menu

Vivement l’Estrie

avec Sylvie L. Bergeron

Chroniques diverses pour mettre en valeur les acitivités récréo-touristique

Nos Émissions Sports et loisirs

Sports Estrie

avec Michael Innes et Francis Montmigny

Sport régional

Nos Émissions Musique

La belle jazz

avec Barbara Secours

Les plus belles pièces de ce genre

Sous un ciel Blues

avec Martin Lachance

Découvrir le BLUES sous tous ses styles, influences et artiste

Zeste musical

avec Sylvie L. Bergeron et Patrice Desmarais

Les choix coups de cœur de nos personnalités issues de différents horizons

En Español SVP

avec Boogát

Le meilleur de la musique latine actuelle

Phonoscope

avec Claude Émond

Musiques de films… à la radio!

Du rock pas possible!

avec Jean-Francois Langevin

Les années 80 avec Jean-Francois Langevin

Alerte Métallique

avec Luc Lainé

Le meilleur de la musique métal

Brooke City Radio

avec Chele & Keej

Votre émission hip-hop à Sherbrooke

Bleu Jazz

avec Alain Robert, Jean-François Martel et Clément Huneault

Blues et jazz à l’apéro

Le Maître du Métal

avec Mathieu Lecours

Le meilleur du rock métal

Filières Rock

avec DenisMo, Charley, Richard et Cynthopia

Le rock dans tous ses états

Frañol

avec Hugues Montmigny

Un savoureux mélange de chansons en français et en espagnol

Club Country

avec Jessy Aulis et Annie Plante

Musique country américaine et canadien anglophone

Maniaco Progressif

avec Jean-Pierre Bourgault et Gérald Bourgault

Une émission qui voyage dans le temps (des années 70 à aujourd’hui)

Pour les sages et les fous

avec Michel Roy

Émission axée sur la diversité musicale tout azimut

Le rock et ses racines

avec Patrice Desmarais

Nouveautés et classiques du rock, en plus des styles qui s'y apparentent

Calor latino

avec Cesar Gomez

Calor latino s’adresse à tous les amateurs de musique latine

Rendez-vous du country centre-ville

avec Alain Roy

Ce rendez-vous du centre-ville présente la musique country francophone

Diapason

avec Yves Robidoux

Présentation commentée des compositeurs et de la musique classique

Douceurs musicales

avec Donald Thibault

Émission de musique Nouvel Âge

Les Nuits Impossibles

avec Mathieu Lecours

Un tour de piste de plus de 30 genres musicaux par nuit, tous en lien avec

Tout l’monde en place

avec Robert Legault

Musique traditionnelle québécoise

Réforme Roberge en éducation – La CSN dénonce le bâillon annoncé

6 février 2020

MONTRÉAL, le 6 févr. 2020 /CNW Telbec/ – Des centaines de syndiqué-es de la CSN ont manifesté aujourd’hui à Montréal pour exhorter le gouvernement du Québec à laisser le processus démocratique suivre son cours et à abandonner l’idée d’un bâillon qui mettrait un terme aux travaux parlementaires traitant du projet de loi 40 sur la gouvernance scolaire. Pour la centrale syndicale, il est inconcevable qu’un tel projet de réforme des structures de gouvernance de notre système d’éducation soit imposé par le gouvernement en coupant court au processus démocratique d’adoption des lois.

« Tout juste avant de recourir au bâillon, le gouvernement déposait lui-même 82 amendements! Ces modifications au projet de loi ne seront jamais étudiées par les parlementaires. Le gouvernement devrait avoir appris qu’il ne gagne rien à agir dans la précipitation. Il n’y a aucune urgence. Le risque est maintenant très élevé de se retrouver avec un projet de loi mal ficelé. Nous craignons que ce soit les employé-es, les élèves ainsi que leur famille qui en payent le prix », a déclaré Véronique De Sève, vice-présidente de la CSN.

« Le ministre parle souvent de consulter ceux et celles qui connaissent les enfants par leur nom. C’est le cas de nos membres, le personnel de soutien solaire, qui travaillent dans plus de 1600 écoles du Québec tous les jours. L’adoption de ce projet de loi sous bâillon va ajouter l’insulte à l’injure après son dépôt sans aucune consultation large », soutient Annie Charland, présidente du secteur scolaire de la Fédération des employées et des employés de services publics (FEESP–CSN).

Centralisation
Le projet de loi 40 prévoit que le ministre de l’Éducation peut imposer des regroupements de service avec d’autres organisations, notamment avec le secteur privé ou entre les différents centres de services scolaires. Il pourra également imposer des fusions de territoires.

« Est-ce que différents services comme la paye ou les approvisionnements seront centralisés dans les grandes villes ou même à Québec », s’inquiète Stéphanie Gratton, vice-présidente de la FEESP–CSN. Si oui, cette centralisation des services ne pourrait que dévitaliser les régions et les priver d’expertise locale sans y gagner en termes d’efficacité. Elle rappelle qu’en ce qui concerne les fusions de territoires, le personnel de soutien en a amplement fait les frais en 1998 sans qu’il y ait amélioration des services aux élèves. Bref, ces mesures augmenteraient les disparités régionales.

La voix de Montréal assourdie
« À Montréal, comme dans toutes les régions, sans une légitimité démocratique auprès de l’ensemble de la population, comment sera-t-il possible de remettre en question les décisions prises dans les centres de services ou par le ministère ? Les futurs élu-es scolaires n’auront ni la liberté ni les moyens de le faire, ce qui sera une perte importante du point de vue démocratique. Il sera nettement plus difficile d’intervenir pour faire valoir les enjeux spécifiques à la région métropolitaine », souligne Bertrand Guibord, secrétaire général du Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM–CSN).

Vaste consultation nécessaire
« Pour apporter une vraie solution à la crise actuelle et pour répondre aux besoins criants dans le réseau scolaire, nous réitérons notre demande de surseoir à ce projet de loi et de mettre à contribution tous les groupes concernés sur les enjeux en éducation », conclut Véronique De Sève, vice-présidente de la CSN.

À propos
Fondée en 1921, la CSN regroupe 300 000 travailleuses et travailleurs des secteurs public et privé, et ce, dans l’ensemble des régions du Québec.

SOURCE: CSN

Ajouter une réponse