LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

Nos Émissions Affaires et vie communautaire

En route vers l’Hôtel de ville

avec

Émission matinale

avec

à venir

Info Weekend

avec

à venir

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

avec

Émission des jeunes de l’ESB

J’aime le communautaire

avec

On vous parlent de ressources près de chez vous

Centre Saint-Michel

avec

Chroniques diverses sur des sujets qui touchent des jeunes en intégrations

Tant qu’à consommer

avec

Sujets liés à la consommation

Nos Émissions Arts et culture

Pêle Mêle

avec

Pot pourri musical à contenu, animé par une fille branchée sur l'actualité

Arts d’oeuvres Édition semaine

avec

En guise de de cocktail amical, un magazine artistique et culturel au menu

Cochaux Show

avec

L’actualité littéraire d’ici et d’ailleurs

Arts d’oeuvres

avec

En guise de de coquetel amical, un magazine artistique et culturel au menu

Vivement l’Estrie

avec

Chroniques diverses pour mettre en valeur les acitivités récréo-touristique

Nos Émissions Sports et loisirs

Rendez-vous Nature

avec

La référence de l’information faunique au Québec!

Sports Estrie

Sports Estrie

avec

Sport régional

Nos Émissions Musique

La Playlist Country

avec

Le meilleur de la musique country d’hier à aujourd’hui

Zeste musical en remixe

avec

Les choix coups de cœur de nos personnalités issues de différents horizons

On jase de toi

avec

Émission musicale avec des entrevues dynamiques

Sous un ciel Blues

avec

Découvrir le BLUES sous tous ses styles, influences et artiste

Zeste musical

avec

Les choix coups de cœur de nos personnalités issues de différents horizons

Culture francophone en chansons

avec

Poètes, chanteuses, chanteurs connus, peu connus et souvent pas connus!

BarbaLove

avec

Des chansons d’amour, encore et encore!

Clic Franco

avec

Nouveautés musicales québécoises

Alerte Métallique

avec

Le meilleur de la musique métal

Brooke City Radio

avec

Votre émission hip-hop à Sherbrooke

Bleu Jazz

avec

Blues et jazz à l’apéro

Le Maître du Métal

avec

Le meilleur du rock métal

Filières Rock

avec

Le rock dans tous ses états

Frañol

avec

Un savoureux mélange de chansons en français et en espagnol

En français SVP

avec

La meilleure musique franco de toutes les radios

Club Country

avec

Musique country américaine et canadien anglophone

Maniaco Progressif

avec

Une émission qui voyage dans le temps (des années 70 à aujourd’hui)

Pour les sages et les fous

avec

Émission axée sur la diversité musicale tout azimut

Le rock et ses racines

avec

Nouveautés et classiques du rock, en plus des styles qui s'y apparentent

Calor latino

avec

Calor latino s’adresse à tous les amateurs de musique latine

Rendez-vous du country centre-ville

avec

Ce rendez-vous du centre-ville présente la musique country francophone

Diapason

avec

Présentation commentée des compositeurs et de la musique classique

Douceurs musicales

avec

Émission de musique Nouvel Âge

Les Nuits Impossibles

avec

Un tour de piste de plus de 30 genres musicaux par nuit, tous en lien avec

Tout l’monde en place

avec

Musique traditionnelle québécoise

Quatre étudiants canadiens sur cinq souhaitent une éducation postsecondaire qui correspond à leurs habitudes numériques

12 octobre 2021

MONTRÉAL, le 12 oct. 2021 /CNW/ – Quatre étudiants de niveau postsecondaire sur cinq estiment que la pandémie de COVID-19 a fondamentalement changé leurs attentes à l’égard de l’enseignement supérieur et souhaitent que les études tertiaires correspondent à leurs habitudes, selon un récent sondage mené par KPMG au Canada.

Une écrasante majorité d’entre eux (88 %) s’attendent à ce que leur école leur apporte l’expérience client « simple et sans détour » que leur proposent déjà les fournisseurs de service d’autres sphères d’activité, et plus de trois quarts d’entre eux (76 %) sont persuadés que l’université de l’avenir ressemblera très peu aux établissements d’enseignement d’aujourd’hui.

« Après une année complète de cours à distance, les étudiants canadiens de niveau postsecondaire – qui ont grandi avec les médias sociaux, les plateformes de diffusion en continu et les applications d’autopartage et de livraison de repas – s’attendent à ce que leur collège ou leur université redouble d’efforts sur le plan numérique », affirme C. J. James, associée et leader nationale du groupe Éducation chez KPMG au Canada. « Les résultats de notre sondage démontrent que les étudiants ont des attentes plus élevées. Au cours de la prochaine décennie, les étudiants seront de plus en plus diversifiés, plus habiles sur le plan numérique et plus déterminés, poussant ainsi les établissements d’enseignement supérieur à concevoir et à offrir une expérience plus personnalisée qui s’adressera autant à l’étudiant en tant qu’apprenant, qu’au citoyen et client très au fait de la réalité numérique. »

Principales conclusions du sondage :

  • 78 % des étudiants de niveau postsecondaire conviennent que la pandémie a « fondamentalement modifié » leurs attentes à l’égard de leur expérience de l’enseignement supérieur
  • 80 % veulent « une expérience d’apprentissage qui correspond à leurs habitudes numériques »
  • 88 % veulent que l’expérience offerte par l’établissement d’enseignement postsecondaire (p. ex., l’inscription, les paiements, le matériel de cours, etc.) soit accessible sous forme numérique en ligne ou à partir d’un appareil mobile, et disent que les applications devraient être « simples à utiliser et sans détour »
  • 76 % sont persuadés que « l’université de l’avenir ressemblera très peu aux établissements d’enseignement d’aujourd’hui »
  • 69 % affirment que les technologies évoluées, des robots aux hologrammes en passant par la réalité virtuelle, deviendront monnaie courante dans les salles de cours – 73 % des étudiants québécois sont de cet avis
  • 68 % se disent à l’aise d’utiliser un assistant conversationnel si cela donne plus de temps à un professeur pour aider des étudiants ayant des questions plus complexes
  • 82 % souhaitent que leur établissement d’enseignement supérieur accorde davantage d’attention à la santé mentale et au bien-être
  • Trois étudiants sur cinq (60 %) ont eu une bonne impression de leur établissement et ont établi les bases d’une relation fidèle à long terme
      • Les hommes se sentent plus fidèles que les femmes à cet égard, à 65 % et 56 % respectivement.
      • Les étudiants de la Colombie-Britannique sont ceux qui ressentent le moins cet attachement, à 55 %, tandis que ceux du Québec sont ceux qui ressentent le lien le plus fort, à 65 %.

Pour ce qui est de définir en quoi consiste la « meilleure expérience étudiant », les jeunes disent vouloir une « expérience d’apprentissage personnalisée » et « un environnement propice à l’apprentissage ».

Quand on leur demande ce qui nuit à leur réussite, les étudiants cernent trois principaux enjeux : « le sentiment de stress », « la connectivité Internet », et « le degré de motivation ».

Le facteur COVID

La grande majorité des étudiants se sont dit satisfaits de la gestion par leur école de leur expérience éducative au cours de la pandémie grâce à des communications régulières et utiles, même si nombre d’entre eux se sont sentis isolés : près de deux étudiants sur cinq ont affirmé à ce sujet qu’ils n’avaient pas l’impression de faire partie de la communauté étudiante et enseignante. Près de neuf étudiants sur dix (87 %) ont indiqué que la qualité de leur expérience d’enseignement à distance dépendait du degré d’aisance des enseignants en mode virtuel, et la plupart (80 %) estiment que leur établissement aurait dû employer la vidéo, la réalité mixte, les simulations et les hologrammes pour leur offrir une meilleure expérience d’apprentissage.

Avant le commencement de l’année scolaire 2021-2022, plus de deux tiers (68 %) des étudiants disaient ressentir de l’anxiété à l’idée du retour en classe en raison de la grande contagiosité des nouveaux variants de la COVID-19, ce qui a mené près de trois étudiants sur cinq (57 %) à décider ne pas résider en dortoirs ou sur le campus. À 64 %, les femmes sont plus nombreuses à refuser de vivre sur le campus en raison de la COVID, par rapport à 51 % pour les hommes.

Autres faits saillants du sondage :

  • 71 % des étudiants disent que « la vie sur le campus a de l’importance » pour eux et qu’ils avaient hâte de retourner en classe
      • Ce pourcentage bondit à 82 % dans les Maritimes
  • Près de deux tiers (65 %) des étudiants ont l’intention de participer au sport universitaire, aux clubs et aux activités mêmes s’ils reconnaissent le risque de contracter la COVID
  • 82 % affirment qu’ils sont entièrement vaccinés contre la COVID-19 ou qu’ils devraient l’être avant le commencement de la session d’automne, ce qui correspond à un sondage précédent mené par KPMG qui indiquait que huit Canadiens sur dix se disaient prêts à se faire vacciner si on leur proposait un vaccin. À ce jour, selon le site COVID-19 Tracker Canada, plus de 80 % des Canadiens admissibles ont été entièrement vaccinés.
      • À titre comparatif, 76 % des étudiants du niveau postsecondaire en Alberta étaient entièrement vaccinés ou prévoyaient se faire vacciner. Au Québec, ce sont 85 % des étudiants du niveau postsecondaire qui sont entièrement vaccinés ou prévoient se faire vacciner.
      • Ce pourcentage est moins élevé chez les étudiants de première année du cycle supérieur, à 79 %, tandis que les étudiants de quatrième année affichent le pourcentage le plus élevé, soit 88 %.
  • Trois quarts (75 %) des étudiants pensent que le personnel (les professeurs et le personnel administratif) devrait obligatoirement être vacciné contre la COVID-19.
  • Plus de quatre étudiants sur cinq (82 %) s’attendent à ce que leur établissement « présente un plan bien défini sur le climat » qui comporte des stratégies et des objectifs pour l’atteinte de la carboneutralité. La cohorte actuelle d’étudiants affirme que « les changements climatiques ont de l’importance » pour eux.

Pour plus d’information, KPMG est l’hôte d’un colloque de l’enseignement supérieur en mode virtuel le jeudi 14 octobre où il sera question du portrait de l’enseignement supérieur en recherche, en intelligence artificielle, et en collaboration, et de la voie vers un avenir plus rationalisé et plus résilient.

KPMG a sondé 1203 étudiants canadiens de niveau postsecondaire, âgés de 18 à 34 ans, entre le 1er et le 10 septembre 2021à l’aide d’un panel Asking Canadians sur la plateforme de recherche automatisée Methodify de Delvinia. Soixante pour cent des participants étaient des étudiants à temps plein, 27 % à temps partiel, et 13 % étaient inscrits à un certificat d’études postsecondaires. La marge d’erreur est de +/– 2,8 points de pourcentage.

Un mot sur KPMG au Canada

KPMG s.r.l./S.E.N.C.R.L., cabinet d’audit, de fiscalité et de services-conseils et société à responsabilité limitée, appartient à des Canadiens qui en assurent l’exploitation. Depuis plus de 150 ans, nos professionnels fournissent aux Canadiens tout un éventail de services-conseils, de services de comptabilité et d’audit et de services fiscaux qui inspirent la confiance, favorisent le changement et stimulent l’innovation. Guidé par des valeurs fondamentales – Intégrité, Excellence, Courage,Ensemble, Pour le mieux –, KPMG compte plus de 8 000 professionnels et employés dans plus de 40 bureaux au Canada, qui servent des clients des secteurs privé et public. KPMG fait régulièrement partie des meilleurs employeurs au Canada et est reconnu comme l’un des meilleurs milieux de travail au pays.

Le cabinet est constitué en vertu des lois de l’Ontario et membre de l’organisation mondiale KPMG de cabinets indépendants affiliés à KPMG International Limited, société de droit anglais à responsabilité limitée par garantie. Chaque cabinet membre est une personne morale distincte et indépendante, et se décrit comme tel. Pour plus d’information, consultez home.kpmg/ca/fr

SOURCE: KPMG LLP

Ajouter une réponse