LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

Nos Émissions Affaires et vie communautaire

Centre Saint-Michel

Émission matinale

En route vers l’Hôtel de ville

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

Info Weekend

J’aime le communautaire

Coop de Solidarité - L'Autre Toit

La Voix de la rue

Le monde de la politique, tout un monde

Tant qu’à consommer

Témoins d’ici et d’ailleurs
Nos Émissions Arts et culture

Arts d’oeuvres

Arts d’oeuvres Édition semaine

Cochaux Show

Pêle Mêle

Vivement l’Estrie
Nos Émissions Sports et loisirs

Rendez-vous Nature

Sports Estrie

Sports Estrie
Nos Émissions Musique

Alerte Métallique

BarbaLove

Bleu Jazz

Brooke City Radio

Calor latino

Clic Franco

Club Country

Culture francophone en chansons

Diapason

Douceurs musicales

En français SVP

Filières Rock

Frañol

La Playlist Country

Le Maître du Métal

Le rock et ses racines

Les légendes du country au Québec

Les Nuits Impossibles

Maniaco Progressif

On jase de toi

Pour les sages et les fous

Rendez-vous du country centre-ville

Sous un ciel Blues

Tout l’monde en place

Zeste musical

Zeste musical en remixe

Première au Québec: Une greffe pour rigidifier la cornée

11 mars 2020

Sherbrooke, le 11 mars 2020 – Le 5 février dernier, le Dr Mazen Choulakian, ophtalmologiste au CIUSSS de l’Estrie – CHUS, a réalisé la première greffe québécoise pour rigidifier la cornée. L’opération de deux heures a déjà permis à M. Allen Byrns, souffrant de kératocône, d’améliorer grandement sa vision. Une avancée importante pour sa santé oculaire et celle de milliers de personnes.

Le kératocône est une déformation de la cornée qui s’aminçit progressivement, perd sa forme sphérique et prend un aspect de cône irrégulier, ce qui affecte la vue. Cette maladie touche 1 Canadien sur 500. S’il est très sévère, le kératocône risque d’entraîner une perte de vision importante, voire la cécité. Une greffe de cornée peut devenir nécessaire.

La greffe d’une membrane de Bowman

Fort d’une technique apprise lors de congrès internationaux, le Dr Choulakian a procédé à une greffe de la membrane de Bowman dans la cornée. Il s’agit d’une couche de collagène rigide et naturellement présente dans l’œil, et qui aide à préserver la forme sphérique de la cornée. Or, la membre de Bowman est absente ou fragmentée dans l’œil atteint de kératocône, d’où l’intérêt de la greffe.

« Cette nouvelle technique développée aux Pays-Bas comporte de nombreux avantages : une guérison plus rapide que les chirurgies traditionnelles de la cornée, pas de point de suture dans l’oeil, très faibles risques de complications ou de rejet du greffon », décrit le Dr Choulakian. « Qui plus est, puisque la cornée retrouve davantage sa forme sphérique, le port de verres de contact redevient possible si nécessaire. »

« Ma vie a changé »

« À cause du kératocône, je ne voyais presque plus de mon oeil gauche depuis longtemps », raconte M. Allen Byrns, le patient qui a subi la greffe d’une membrane de Bowman. « Les lunettes et le laser étaient inutiles, et je ne pouvais pas songer aux verres de contact non plus. J’étais un cas extrême! La nouvelle technique de greffe de la cornée du Dr Choulakian a changé ma vie. Les effets secondaires ont été mineurs et j’ai vite repris le travail. Mais le plus merveilleux, c’est qu’une semaine après l’opération, ma vision s’était déjà améliorée. Et ça va continuer! », se réjouit M. Byrns.

Dr Mazen Choulakian

Le Dr Choulakian est spécialisé dans les maladies de la cornée et du segment externe de l’oeil. Il offre à ses usagers de nouvelles techniques en greffe lamellaire de la cornée, ainsi qu’en chirurgie complexe du segment antérieur. En plus de sa pratique médicale au CIUSSS de l’Estrie – CHUS, le Dr Choulakian est professeur adjoint à la Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) de l’Université de Sherbrooke. Il est aussi directeur du programme de résidence en ophtalmologie de l’Université de Sherbrooke.

Renseignements: Colette Pellerin, conseillère en communication, CIUSSS de l’Estrie – CHUS

Ajouter une réponse