LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

  • Mélo Pause
    Avec Amila Delic
    Méli-mélo musical d’ici et d’ailleurs
Nos Émissions Affaires et vie communautaire

Témoins d’ici et d’ailleurs

avec Sarah Anne et Pierre-Célestin

Les réalités de la foi et de l'Église aujourd'hui

Nos Émissions Arts et culture

Mélo Pause

avec Amila Delic

Méli-mélo musical d’ici et d’ailleurs

Culture francophone en chansons

avec Yves Lenoir

Poètes, chanteuses, chanteurs connus, peu connus et souvent pas connus!

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

avec Élèves de l’École secondaire de Bromptonville

Émission des jeunes de l’ESB

Pêle Mêle

avec Sylvie L. Bergeron

Pot pourri musical à contenu, animé par une fille branchée sur l'actualité

Arts d’oeuvres Édition semaine

avec Sylvie L. Bergeron

En guise de de cocktail amical, un magazine artistique et culturel au menu

Cochaux Show

avec René Cochaux

L’actualité littéraire d’ici et d’ailleurs

Arts d’oeuvres

avec Sylvie L. Bergeron

En guise de de coquetel amical, un magazine artistique et culturel au menu

Vivement l’Estrie

avec Sylvie L. Bergeron

Chroniques diverses pour mettre en valeur les acitivités récréo-touristique

Nos Émissions Sports et loisirs

Rendez-vous Nature

avec Ernie Wells

La référence de l’information faunique au Québec!

Sports Estrie

avec Michael Innes et Francis Montmigny

Sport régional

Nos Émissions Musique

En Español SVP

avec Boogát

Le meilleur de la musique latine actuelle

Vibration Reggae

avec Alexandre Boutin

Vibration reggae vous fera voyager musicalement!

BarbaLove

avec Barbara Secours

Des chansons d’amour, encore et encore!

Clic Franco

avec Valérie Girard

Nouveautés musicales québécoises

Alerte Métallique

avec Luc Lainé

Le meilleur de la musique métal

Brooke City Radio

avec Chele & Keej

Votre émission hip-hop à Sherbrooke

Bleu Jazz

avec Alain Robert, Jean-François Martel et Clément Huneault

Blues et jazz à l’apéro

Le Maître du Métal

avec Mathieu Lecours

Le meilleur du rock métal

Filières Rock

avec DenisMo, Charley, Richard et Cynthopia

Le rock dans tous ses états

Frañol

avec Hugues Montmigny

Un savoureux mélange de chansons en français et en espagnol

En français SVP

avec Vincent Marceau

La meilleure musique franco de toutes les radios

Club Country

avec Jessy Aulis et Annie Plante

Musique country américaine et canadien anglophone

Maniaco Progressif

avec Jean-Pierre Bourgault et Gérald Bourgault

Une émission qui voyage dans le temps (des années 70 à aujourd’hui)

Pour les sages et les fous

avec Michel Roy

Émission axée sur la diversité musicale tout azimut

Le rock et ses racines

avec Patrice Desmarais

Nouveautés et classiques du rock, en plus des styles qui s'y apparentent

Calor latino

avec Cesar Gomez

Calor latino s’adresse à tous les amateurs de musique latine

Rendez-vous du country centre-ville

avec Alain Roy

Ce rendez-vous du centre-ville présente la musique country francophone

Rien à déclarer

avec Daniel Desroches, Bernard Chabot et Mathieu St-Hilaire

Musiques bien mélangées

Diapason

avec Yves Robidoux

Présentation commentée des compositeurs et de la musique classique

Douceurs musicales

avec Donald Thibault

Émission de musique Nouvel Âge

Les Nuits Impossibles

avec Mathieu Lecours

Un tour de piste de plus de 30 genres musicaux par nuit, tous en lien avec

Tout l’monde en place

avec Robert Legault

Musique traditionnelle québécoise

Pollution sonore de l’entreprise Bitfarms: Une intervention du gouvernement du Québec réclamée

18 novembre 2020

Sherbrooke, le 18 novembre 2020 – Après des mois de démarches, de demandes, de plaintes et de promesses brisées, les citoyennes et les citoyens souffrant des nuisances sonores causées par l’entreprise de cryptomonnaie Bitfarms lancent un véritable cri du cœur. À l’initiative des conseillers municipaux Marc Denault et Paul Gingues, les membres du comité représentant les personnes affectées ont rencontré la députée de Sherbrooke, Christine Labrie, ainsi qu’un représentant du député d’Arthabaska et responsable du caucus de l’Estrie, André Bachand. L’objectif de la rencontre était de réclamer une intervention rapide du gouvernement, par l’entreprise du ministère de l’Environnement et de la lutte aux changements climatiques.

« Cela fait plus d’un an que je travaille en collaboration avec les résidents qui subissent de manière continue les nuisances causées par cette entreprise. Bien qu’une bonne collaboration ait été établie au départ avec l’entreprise fautive et que des mesures d’atténuation ont été mises en place, le problème reste entier. Je souhaite que nos démarches soient portées à un autre niveau, et c’est pourquoi j’ai demandé la collaboration de nos députés locaux. Ces citoyens subissent des effets néfastes pour leur santé physique et mentale, nous devons agir rapidement », a clamé le conseiller municipal Marc Denault.

Cette rencontre a également été le prétexte d’élaboration d’un plan d’action. Il a été décidé qu’une demande de rencontre serait adressée à la direction régionale du ministère de l’Environnement et de la lutte aux changements climatiques ainsi qu’à la santé publique. À l’occasion de ces rencontres, en plus de dresser un état de la situation, les citoyens et les élus souhaitent partager leurs idées avec les autorités concernées. L’objectif est de ne pas s’arrêter à la situation vécue à Sherbrooke, mais de réfléchir à des mesures pour encadrer l’implantation des usines de cryptomonnaie partout au Québec. Des balises claires doivent être établies quant aux pouvoirs d’intervention des autorités. Il faut également réfléchir à la possibilité d’implanter un certificat d’autorisation québécois qui encadrera ce type d’usines. Une gradation des sanctions financières et énergétiques est une autre piste de réflexion pour obliger les entreprises à respecter leurs voisins. Enfin, les citoyens demandent d’être informés des avis de non-conformités déposés et veulent l’élaboration d’un plan d’action pour résoudre la situation rapidement.

« Les citoyennes et les citoyens endurent cette situation depuis beaucoup trop longtemps. Dans le contexte de la pandémie où la majorité des gens font du télétravail, c’est insensé qu’ils vivent jour et nuit avec ce bruit insoutenable. Je suis inquiet pour la santé physique et mentale de ces gens et c’est pourquoi je demande que le gouvernement intervienne rapidement », a réclamé le conseiller Paul Gingues.

Une excellente collaboration a été établie avec les bureaux des députés provinciaux locaux. Une grande sensibilité ainsi qu’un engagement à la recherche de solutions ont été perçus. Il est maintenant souhaitable qu’un pont soit dressé avec les autorités provinciales compétentes et que les députés puissent faire écho de la situation à Québec.

« Nous sommes convaincus de la bonne foi des élus qui nous accompagnent dans notre combat. Cependant, notre patience a atteint sa limite. Nous ne tolèrerons pas de passer un autre été les fenêtres fermées. Nous nous sommes établis à Sherbrooke pour jouir de la tranquillité qui fait la renommée de cette ville et maintenant nous avons peur chaque jour pour la santé de nos enfants. Notre qualité de vie doit être plus importante que les revenus d’une entreprise », a conclu Charles Miquelon, représentant des citoyens affectés.

Rappelons qu’une étude sonore a été financée par la Ville de Sherbrooke afin d’évaluer les impacts sur les personnes résidant dans le corridor sonore créé par l’entreprise. En parallèle, les citoyens ont déposé une plainte au ministère de l’Environnement et de la lutte aux changements climatiques qui a également effectué ses propres tests. Sans qu’aucun avis n’ait été transmis par le ministère aux citoyens concernés, ce qui est un non-sens pour Marc Denault, les médias ont révélé que les conclusions de cette étude prouvent les risques de cette pollution sonore sur la santé physique et mentale de la population.

Source : Marc Denault Conseiller municipal District du Golf, Sherbrooke

Ajouter une réponse