LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

  • Compte rendu sherbrookois
    Avec Maxime Gagne, Antoine Forcier et David Bak
    Le Compte-Rendu sherbrookois offre un regard neuf sur l’actualité locale.
Nos Émissions Affaires et vie communautaire

Rue Wellington Nord

avec Sylvie L Bergeron

Compte rendu sherbrookois

avec Maxime Gagne, Antoine Forcier et David Bak

Le Compte-Rendu sherbrookois offre un regard neuf sur l’actualité locale.

Ces mots qui nous gouvernent

avec Maxime Gagne, Antoine Forcier et David Bak

Les rouages de la politique locale, nationale et internationale

Nos Émissions Arts et cultures

Midi Musique

avec David Bak

Midi Musique se veut une émission ludique pour la saison estivale.

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

avec Etudiants Bomptonville

Divers sujets avec les étudiants de l’école Sec. de Bromptonville

Alerte Métallique

avec Luc Lainé

Brooke City Radio

avec Chele & Keej

Émission Hip Hop avec Chele et Keej

Maître du Métal

avec Mathieu Lecours

Ici, l'animateur passionné vous propose le meilleur du rock métal des année

Filières Rock

avec DenisMo, Charley, Richard et Cynthopia

Pour le meilleur du rock : Inconnu, méconnu et rarement

Pêle Mêle

avec Sylvie L Bergeron

Pot pourri musical à contenu, animé par une fille branchée sur l'actualité

Rock et ses racines

avec Patrice Desmarais

Nouveautés et classiques du rock, en plus des styles qui s'y apparentent.

Calor latino

avec Cesar Gomez

Rendez-vous du country centre-ville

avec Alain Roy et Lucie Rainville

Ce rendez-vous du centre-ville présente la musique country francophone

Arts d’oeuvres Édition semaine

avec Sylvie L Bergeron

En guise de de cocktail amical, un magazine artistique et culturel au menu

Cochaux Show

avec Rene Cochaux

Émission littéraire animée par René Cochaux.

Diapason

avec Yves Robidoux

Présentation commentée des compositeurs et de la musique classique.

Tout l’monde en place

avec Robert Legault

Musique traditionnelle québécoise

Arts d’oeuvres

avec Sylvie L Bergeron

En guise de de coquetel amical, un magazine artistique et culturel au menu

Vivement l’Estrie

avec Sylvie L Bergeron

Chroniques diverses pour mettre en valeur les acitivités récréo-touristique

Nos Émissions Sports et loisirs

Sports Estrie

avec Steve Gosselin, Michael Innes et Francis Montmigny

Sports régionale

Mouvement des Chômeurs et Chômeuses de l’Estrie (MCCE): « 40 ans en mouvement ! »

23 juin 2020

Sherbrooke, le mardi 23 juin 2020 – Cette année marque le quarantième anniversaire de fondation du Mouvement des Chômeurs et Chômeuses de l’Estrie – MCCE. L’organisme obtenait sa charte d’incorporation le 23 juin 1980.

Dans La Tribune du 21 janvier 1980, on apprenait que depuis deux ans, l’ACEF-Estrie, faisait une enquête auprès de 52 entreprises de la région. Souvent on refusait les demandes d’emploi et/ou de signer une preuve de recherche d’emploi que les chômeurs et chômeuses devaient joindre à leur dossier.

  1. Denis Boivin, de l’ACEF, signalait que trente groupes de chômeurs et chômeuses existaient au Québec mais pas à Sherbrooke depuis la fermeture d’Opération-chômage. L’ACEF-Estrie se penchait sur le sujet et cherchait des fonds pour partir un autre mouvement en région.

Au 18 avril 1980, M. Gilles Tremblay, un travailleur communautaire du CLSC sud-ouest-centre de Sherbrooke, était chargé de se pencher sur les problèmes sociaux et économiques des adolescent-e-s et des jeunes gens en chômage. Il dénonçait des mesures drastiques du ministère québécois des affaires sociales. Un comité de chômeurs et chômeuses est implanté dans le quartier.

Accolé au Bureau de chômage

Au 13 mai 1980, après une recherche de local, le comité s’installe au 287, rue Olivier, accolé au Bureau de chômage. Au 26 mai, on jonglait avec les noms : Mouvement des jeunes chômeurs de l’Estrie ou Comité des chômeurs et travailleurs de l’Estrie. Enfin, on optait pour le Mouvement des chômeurs de l’Estrie Inc. L’organisme obtenait sa charte d’incorporation le 23 juin 1980. La féminisation viendra plus tard.

Au 5 août 1980, les médias nous apprenaient l’arrivée d’une série de mesures législatives visant à pénaliser les jeunes sans emploi, qui ont recours à l’aide sociale. Le MCCE était solidaire tant sur le dossier de l’aide sociale que de l’assurance-chômage. C’est à partir de ce moment que des alliances durables furent créés! Le 9 septembre 1980, c’est l’ouverture officiel du local les lundi, mercredi et vendredi en après-midi.

Première manifestation officielle

Le 24 septembre1980, première manifestation officielle du MCCE accompagné de l’Acef-Estrie, du Regroupement des assistés sociaux de Sherbrooke, du Comité des accidentés de l’Estrie et du Réseau d’entraide des mères célibataires de l’Estrie, devant le bureau du député Gérald Gosselin, du Parti Québécois.

L’Abbé Jean-Luc Pinard se joint à l’équipe du MCCE. Il s’occupait, entre autre, du service de défense. Dans son édition du 21 octobre 1980, la Tribune précisait que celui-ci se préoccupait déjà, en 1971, de la question de l’assurance chômage, en informant les jeunes de la loi lors des séances de pastorale sociale.

Les années passent et les réformes aussi…

Au fil des ans s’est greffé au MCCE d’autres équipes de travail et de militant-e-s, qui se sont battues avec nos alliés naturels, passant par toutes les réformes subséquentes de l’assurance-chômage des années 1990, 2000… On ne peut tous les nommer ici, par contre on doit les remercier sincèrement d’avoir fait évoluer notre mouvement. Il faut nommer un pilier qui a tenu à bout de bras le MCCE. M. Denis Poudrier, militant, puis notre coordonnateur depuis 1989. Celui-ci a cumulé plus de 30 ans de service et est encore actif aujourd’hui.

Le MCCE est de tous les combats

Depuis le 1er mai 1981, le MCCE participe à la Journée internationale des travailleurs et travailleuses. En mai 1983, il était du nombre lors de la Grande marche pour l’emploi. Le MCCE a été l’instigateur d’événements tant théâtraux, musicaux que politiques au fil des ans ainsi que de manifestations et occupations de bureaux. Toujours présents à l’écoute collective des budgets tant fédéraux que provinciaux, le MCCE soutient des luttes sur divers enjeux sociaux tels la parité à l’aide sociale, le droit au logement, à l’éducation, pour l’ensemble des droits des femmes, pour le droit à l’avortement libre et gratuit, les droits des retraités et de l’ensemble des personnes vulnérables de notre société.

Engagé pour l’indépendance du Québec, la paix, l’environnement, le MCCE appuie diverses coalitions tant québécoises que canadiennes pour les droits communs. Le MCCE a contribué à la recherche de personnalités publiques qui ont pris position pour un meilleur régime d’assurance-chômage tels, Pauline Martin, Jean-Claude Germain, Luc Picard, Raymond Lévesque, Richard Desjardins, Michel Chartrand, Pierre Falardeau, Léo-Paul Lauzon, Yvon Deschamps, etc.

Depuis 40 ans, le MCCE est bien ancré dans le tissu social de l’Estrie. On lui souhaite encore de belles années et de belles victoires.

Renseignements: Denis Poudrier, coordonnateur Mouvement des Chômeurs et Chômeuses de l’Estrie (MCCE)

Ajouter une réponse