LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

  • Bleu Jazz
    Avec Alain Robert, Jean-François Martel et Clément Huneault
    Blues et jazz à l’apéro
Nos Émissions Affaires et vie communautaire

Bon midi l’Estrie

avec Marc-André Hamel

Émission d'actualité en Estrie

CFLX prend la rue

avec Sylvie L. Bergeron

Rendez-vous sur la rue, en plein cœur de Wellington-sur-mer

Nos Émissions Arts et culture

Pêle Mêle

avec Sylvie L. Bergeron

Pot pourri musical à contenu, animé par une fille branchée sur l'actualité

Arts d’oeuvres Édition semaine

avec Sylvie L. Bergeron

En guise de de cocktail amical, un magazine artistique et culturel au menu

Cochaux Show

avec René Cochaux

L’actualité littéraire d’ici et d’ailleurs

Arts d’oeuvres

avec Sylvie L. Bergeron

En guise de de coquetel amical, un magazine artistique et culturel au menu

Vivement l’Estrie

avec Sylvie L. Bergeron

Chroniques diverses pour mettre en valeur les acitivités récréo-touristique

Nos Émissions Sports et loisirs

Sports Estrie

avec Michael Innes et Francis Montmigny

Sport régional

Nos Émissions Musique

La belle jazz

avec Barbara Secours

Les plus belles pièces de ce genre

Sous un ciel Blues

avec Martin Lachance

Découvrir le BLUES sous tous ses styles, influences et artiste

Zeste musical

avec Sylvie L. Bergeron et Patrice Desmarais

Les choix coups de cœur de nos personnalités issues de différents horizons

En Español SVP

avec Boogát

Le meilleur de la musique latine actuelle

Phonoscope

avec Claude Émond

Musiques de films… à la radio!

Du rock pas possible!

avec Jean-Francois Langevin

Les années 80 avec Jean-Francois Langevin

Alerte Métallique

avec Luc Lainé

Le meilleur de la musique métal

Brooke City Radio

avec Chele & Keej

Votre émission hip-hop à Sherbrooke

Bleu Jazz

avec Alain Robert, Jean-François Martel et Clément Huneault

Blues et jazz à l’apéro

Le Maître du Métal

avec Mathieu Lecours

Le meilleur du rock métal

Filières Rock

avec DenisMo, Charley, Richard et Cynthopia

Le rock dans tous ses états

Frañol

avec Hugues Montmigny

Un savoureux mélange de chansons en français et en espagnol

Club Country

avec Jessy Aulis et Annie Plante

Musique country américaine et canadien anglophone

Maniaco Progressif

avec Jean-Pierre Bourgault et Gérald Bourgault

Une émission qui voyage dans le temps (des années 70 à aujourd’hui)

Pour les sages et les fous

avec Michel Roy

Émission axée sur la diversité musicale tout azimut

Le rock et ses racines

avec Patrice Desmarais

Nouveautés et classiques du rock, en plus des styles qui s'y apparentent

Calor latino

avec Cesar Gomez

Calor latino s’adresse à tous les amateurs de musique latine

Rendez-vous du country centre-ville

avec Alain Roy

Ce rendez-vous du centre-ville présente la musique country francophone

Diapason

avec Yves Robidoux

Présentation commentée des compositeurs et de la musique classique

Douceurs musicales

avec Donald Thibault

Émission de musique Nouvel Âge

Les Nuits Impossibles

avec Mathieu Lecours

Un tour de piste de plus de 30 genres musicaux par nuit, tous en lien avec

Tout l’monde en place

avec Robert Legault

Musique traditionnelle québécoise

L’ultramarathonien Sébastien Roulier complète un grand cœur de 305 km pour Moisson Estrie

19 mai 2020

SHERBROOKE le 19 mai 2020 – Le médecin et ultramarathonien, Sébastien Roulier de Sherbrooke, a accompli le défi qu’il s’est lancé il y a un mois pour l’événement Avançons tous en cœur. Afin de lever des fonds pour l’organisme Moisson Estrie, il parcourt 305 kilomètres à la course en un peu moins de 51 heures.

Le médecin-coureur a quitté les bureaux de Moisson Estrie le samedi 16 mai à 10h pour effectuer un trajet de plus de 300 km en forme de cœur. Le Grand Cœur de Sébastien reliait les 7 MRC desservies par la banque alimentaire Moisson Estrie.

« Étrangement, durant toute la planification du projet Avançons tous en cœur, depuis le 21 avril, c’est ma course de 300 km qui me stressait le moins. Aujourd’hui, sur la ligne de départ, j’ai une petite nervosité mais je suis prêt à me lancer dans cette aventure. C’est ce premier pas qui est le plus important », mentionnait le pédiatre-intensiviste du CIUSSS-Estrie-CHUS le jour de son départ.

L’ultramarathonien était accompagné d’une équipe de support durant toute sa course. Un des véhicules transportait sa nourriture, ses boissons sportives et son linge.

« Pour quelqu’un qui vient de compléter une course de 175 km en autonomie complète en poussant un chariot, c’était le grand luxe. Je tiens à remercier tous ceux qui ont fait partie de mon équipe de support. J’étais choyé puisque ma fille en faisait partie », mentionne le père de 3 enfants.

« Au-delà de mon équipe, plusieurs personnes m’ont retrouvé sur le parcours pour faire quelques kilomètres avec moi. J’ai été accompagné sur la majorité des segments. C’était motivant de voir des enfants courir et se dépasser. Deux jeunes garçons devaient courir 500 mètres avec moi. Ils en ont fait 5-6 kilomètres. Et, un groupe d’étudiants de l’école secondaire de Brompton avait l’air très heureux de se retrouver enfin en « vrai » et courir plusieurs kilomètres ensemble. J’ai aussi reçu un bel accueil dans certains villages comme Chartierville et St-Isidore où plusieurs personnes se sont déplacées pour m’encourager. À St-Mathias-de- Bonneterre, on m’avait promis une poutine de la Cantine. Je ne regrette pas mon choix alimentaire pour un dimanche après-midi. C’était parfait », signale le pédiatre.

Pendant son défi, le coureur invitait les gens du Québec à réaliser leur propre cœur à la course, à la marche ou à vélo. Il voulait aussi inciter les jeunes à bouger avec les Jeux J’Bouge en Cœur.

« Le cœur, c’est une belle image. Aucune illusion lorsque je pense au cœur sur lequel j’ai couru. Durant mon défi, j’ai reçu des messages et des images de cœurs. Des gens qui venaient de parcourir leur cœur. La participation dans les écoles inscrites aux Jeux a été bonne aussi. Un classement sera fait vers la fin de la semaine », souligne le coureur engagé.

L’ultramarathonien a terminé sa course de 305 km en 50h50 avec seulement 3 heures de sommeil dans sa fin de semaine. La Ville de Sherbrooke et le Service de police de Sherbrooke lui ont réservé un accueil très chaleureux.

« J’ai oublié ma fatigue et mes douleurs dans les 12 derniers kilomètres. J’ai eu le privilège d’être escorté par le service de police sur la route 220, la rue Léger et la rue King Ouest jusqu’à Moisson Estrie. Le service de pompiers m’a aussi encouragé avec les sirènes de 3 camions postés à une intersection. C’est l’énergie qu’il me fallait pour terminer mon défi en force », rapporte l’ultramarathonien.

« Le choix du titre de l’événement dit tout. Avancer. Malgré la situation actuelle, il faut continuer à regarder devant. Pour Moisson Estrie, il n’y a pas de finalité, on doit toujours répondre à la demande. Et moi, chacun de mes défis est le passage vers un autre défi. On a tous un talent, une force que l’on peut exploiter mais surtout, que l’on peut partager. Mais, cette course était un réel défi pour moi. J’ai dû surmonter des moments difficiles, me dépasser pour arriver à la fin. Rien n’était gagné d’avance mais il y avait plusieurs ingrédients intéressants pour y arriver avec le sourire comme toute cette mobilisation des gens à participer à mon défi. Le temps d’un weekend, on s’est ajusté aux contraintes de la COVID mais surtout j’ai vu des gens vivre, être heureux. Le temps d’un weekend, cet événement a amené du positif dans la vie des gens et j’espère que ce soit un élan positif pour toute la communauté et tout le Québec », philosophe le coureur.

L’événement Avançons tous en cœur a amassé jusqu’à présent plus de 18 000 $. Et ça se poursuit cette semaine avec une collecte de denrées initié par l’équipe de Moisson Estrie. Des sacs ont été déposés sur le perron des maisons dans la région de Sherbrooke et des bénévoles viendront les chercher dans les jours qui viennent. La population est invitée à être généreuse encore et on peut visiter le site www.moissonestrie.com pour faire des dons.

Moisson Estrie est un organisme socio-économique voué à la réduction du gaspillage alimentaire et à la redistribution des denrées auprès des personnes qui vivent une période de vulnérabilité économique, via une aide directe ou par l’intermédiaire d’organismes. Moisson Estrie contribue à la lutte contre l’exclusion sociale. La transformation d’aliments et l’insertion socio-professionnelle complètent cette mission première pour lutter contre l’insécurité alimentaire dans une perspective d’intervention globale et durable.

Moisson Estrie dessert les 7 MRC de l’Estrie soit : les Sources, le Haut-St-François, le Val-St-François, Coaticook, Memphrémagog, le Granit et Sherbrooke. Sa directrice générale est Mme Geneviève Côté. Moisson Estrie possède aussi plusieurs organismes accrédités qui peuvent bénéficier de ses services.

Sébastien Roulier est intensiviste-pédiatre au CIUSSS-Estrie-CHUS de Sherbrooke, chef du service des soins intensifs pédiatriques du département de pédiatrie et professeur adjoint à la Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé de l’Université de Sherbrooke.

Il est aussi un ultramarathonien de calibre international qui a exploré la course sous plusieurs facettes au cours des 20 dernières années: sur routes ou en sentiers, souvent dans les montagnes ou en poussant des adultes, sur des distances pouvant aller du marathon à des parcours de près de 250 km. Il a jusqu’à présent complété 58 marathons et plus de 40 ultamarathons de plus de 80 km auxquels on doit ajouter les nombreux défis hors normes qu’il a réalisé. Également, il pousse des adultes à mobilité réduite ou avec handicap dans les courses. Il a détenu les records Guinness pour le plus rapide marathon et demi- marathon en duo en 2018-2019. Il a aussi connu beaucoup de succès dans les ultramarathons. Il a d’ailleurs représenté le Canada lors de Championnats Mondiaux à 5 reprises (2013 à 2016; 2019).

Ce médecin-coureur est engagé dans sa communauté et s’associe à diverses causes pour promouvoir les saines habitudes de vie, promouvoir la santé, inciter les gens à bouger et à relever des défis.

Source: Sébastien Roulier, Médecin et ultramarathonien

Ajouter une réponse