LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

Nos Émissions Affaires et vie communautaire

Rue Wellington Nord

avec Sylvie L Bergeron

Compte rendu sherbrookois

avec Maxime Gagne, Antoine Forcier et David Bak

Le Compte-Rendu sherbrookois offre un regard neuf sur l’actualité locale.

Ces mots qui nous gouvernent

avec Maxime Gagne, Antoine Forcier et David Bak

Les rouages de la politique locale, nationale et internationale

Nos Émissions Arts et cultures

Midi Musique

avec David Bak

Midi Musique se veut une émission ludique pour la saison estivale.

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

avec Etudiants Bomptonville

Divers sujets avec les étudiants de l’école Sec. de Bromptonville

Alerte Métallique

avec Luc Lainé

Brooke City Radio

avec Chele & Keej

Émission Hip Hop avec Chele et Keej

Maître du Métal

avec Mathieu Lecours

Ici, l'animateur passionné vous propose le meilleur du rock métal des année

Filières Rock

avec DenisMo, Charley, Richard et Cynthopia

Pour le meilleur du rock : Inconnu, méconnu et rarement

Pêle Mêle

avec Sylvie L Bergeron

Pot pourri musical à contenu, animé par une fille branchée sur l'actualité

Rock et ses racines

avec Patrice Desmarais

Nouveautés et classiques du rock, en plus des styles qui s'y apparentent.

Calor latino

avec Cesar Gomez

Rendez-vous du country centre-ville

avec Alain Roy et Lucie Rainville

Ce rendez-vous du centre-ville présente la musique country francophone

Arts d’oeuvres Édition semaine

avec Sylvie L Bergeron

En guise de de cocktail amical, un magazine artistique et culturel au menu

Cochaux Show

avec Rene Cochaux

Émission littéraire animée par René Cochaux.

Diapason

avec Yves Robidoux

Présentation commentée des compositeurs et de la musique classique.

Tout l’monde en place

avec Robert Legault

Musique traditionnelle québécoise

Arts d’oeuvres

avec Sylvie L Bergeron

En guise de de coquetel amical, un magazine artistique et culturel au menu

Vivement l’Estrie

avec Sylvie L Bergeron

Chroniques diverses pour mettre en valeur les acitivités récréo-touristique

Nos Émissions Sports et loisirs

Sports Estrie

avec Steve Gosselin, Michael Innes et Francis Montmigny

Sports régionale

Herbe à poux : 100 villes pour faire sans !

30 juillet 2020

MONTRÉAL, le 30 juill. 2020 /CNW Telbec/ – Pour la quatorzième année, l’Association pulmonaire du Québec (APQ) en collaboration avec l’arrondissement Ville-Marie à titre de ville hôte et avec le soutien du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) tient actuellement la campagne provinciale d’arrachage de l’herbe à poux 2020. Elle vise à mobiliser les villes et les municipalités du Québec à être proactives en matière de gestion de l’herbe à poux ainsi qu’à sensibiliser les Québécois à ses effets nuisibles sur la santé. En effet, l’herbe à poux provoque une réaction allergique respiratoire qui affecte 1 Québécois sur 8 et dont les symptômes vont de l’inconfort jusqu’à la perte de contrôle de maladies chroniques tel que l’asthme.

C’est ainsi plus de 100 villes et municipalités québécoises représentant près de 3 millions de citoyens qui ont joint leurs efforts à la lutte. Parmi celles-ci, les villes de Boucherville, Joliette, Laval, Longueuil, Québec, Sherbrooke, Trois-Rivières et Victoriaville ont notamment pris part aux actions de sensibilisation. De plus, certains arrondissements de la Ville de Montréal ont décidé d’effectuer un contrôle de l’herbe à poux. Quant à l’arrondissement Ville-Marie à Montréal, c’est avec l’aide d’un monstre envahissant nommé Herbapoux qu’elle espère rallier les habitants et les convaincre à exterminer cette mauvaise herbe.

Il n’est jamais trop tard pour participer !

En juillet, il est temps pour les villes et les municipalités de commencer la tonte des terrains vacants, des parcs et espaces verts ainsi que des bords de routes. N’oublions pas qu’une fois en fleur, les plantes le resteront longtemps, souvent jusqu’aux premières gelées, libérant ainsi du pollen.

Plus de 1,4 million de Québécois(es) sont concernés par l’allergie à l’herbe à poux. Il est donc primordial d’apprendre à la reconnaître afin de limiter son effet sur la santé des citoyens. En rejoignant la campagne de l’Association pulmonaire du Québec, les municipalités s’engagent à informer la population sur cette plante, notamment pour savoir comment l’identifier, la contrôler et l’arracher. Les villes désirant participer peuvent se procurer du matériel informatif à peu de frais auprès de l’APQ. Pour la santé de tous, chaque geste compte !

L’Association pulmonaire du Québec a comme mission l’éducation, la promotion de la santé respiratoire, la prévention des maladies pulmonaires et la réadaptation. Elle offre également des services aux personnes atteintes, en accompagnant leurs proches et en soutenant la recherche.

SOURCE: Association pulmonaire du Québec

Ajouter une réponse