LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

  • Cochaux Show
    Avec Rene Cochaux
    Émission littéraire animée par René Cochaux.
Nos Émissions Affaires et vie communautaire

Témoins d’ici et d’ailleurs

avec

Les réalités de la foi et de l'Église aujourd'hui. 

Nos Émissions Arts et cultures

Mélo-pause

avec

Phonoscope

avec Claude Émond

Culture francophone en chansons

avec Yves Lenoir

Poètes, chanteuses, chanteurs connus, peu connus et souvent pas connus!

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

avec Etudiants Bomptonville

Divers sujets avec les étudiants de l’école Sec. de Bromptonville

Pêle Mêle

avec Sylvie L Bergeron

Pot pourri musical à contenu, animé par une fille branchée sur l'actualité

Arts d’oeuvres Édition semaine

avec Sylvie L Bergeron

En guise de de cocktail amical, un magazine artistique et culturel au menu

Cochaux Show

avec Rene Cochaux

Émission littéraire animée par René Cochaux.

Arts d’oeuvres

avec Sylvie L Bergeron

En guise de de coquetel amical, un magazine artistique et culturel au menu

Vivement l’Estrie

avec Sylvie L Bergeron

Chroniques diverses pour mettre en valeur les acitivités récréo-touristique

Nos Émissions Sports et loisirs

Rendez-vous Nature

avec Ernie Wells

Sports Estrie

avec Steve Gosselin, Michael Innes et Francis Montmigny

Sports régionale

Nos Émissions Musique

Vibration Reggae

avec

Vibration reggae vous fera voyager musicalement!

BarbaLove

avec Barbara Secours

avec Barbara Secours

Alerte Métallique

avec Luc Lainé

Brooke City Radio

avec Chele & Keej

Émission Hip Hop avec Chele et Keej

Bleu Jazz

avec

Ponctués de commentaires d'entrevues avec celles et ceux qui font l'actual

Maître du Métal

avec Mathieu Lecours

Ici, l'animateur passionné vous propose le meilleur du rock métal des année

Filières Rock

avec DenisMo, Charley, Richard et Cynthopia

Pour le meilleur du rock : Inconnu, méconnu et rarement

Frañol

avec Hugues Montmigny

Frañol - Musique Latine

En français S.-V.-P.

avec Vincent Marceau

Club Country

avec Jessy Aulis et Annie Plante

Musique country américaine

Maniaco Progressif

avec Jean-Pierre Bourgault et Gérald Bourgault

Une émission qui voyage dans le temps (des années 70 à aujourd’hui)...

Pour les sages et les fous

avec Michel Roy

Émission axée sur la diversité musicale tout azimut.

Rock et ses racines

avec Patrice Desmarais

Nouveautés et classiques du rock, en plus des styles qui s'y apparentent.

Calor latino

avec Cesar Gomez

Rendez-vous du country centre-ville

avec Alain Roy

Ce rendez-vous du centre-ville présente la musique country francophone

Rien à déclarer

avec Daniel Desroches, Bernard Chabot et Mathieu St-Hilaire

Musiques bien mélangées

Diapason

avec Yves Robidoux

Présentation commentée des compositeurs et de la musique classique.

Douceurs musicales

avec Donald Thibault

Émission de musique Nouvel Âge

Les Nuits Impossibles

avec Mathieu Lecours

Un tour de piste de plus de 30 genres musicaux par nuit, tous en lien avec

Tout l’monde en place

avec Robert Legault

Musique traditionnelle québécoise

Entente fédérale-provinciale sur le logement : le FRAPRU déçu, mais pas surpris

6 octobre 2020

MONTRÉAL, le 6 oct. 2020 /CNW Telbec/ – Même s’il se réjouit que l’Entente entre Québec et Ottawa sur le logement soit enfin officialisée, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) est déçu par l’insuffisance des sommes annoncées ce matin.  « Les sommes actuellement prévues par Ottawa dans la Stratégie nationale sur le logement sont insuffisantes et ça transparait dans l’entente fédérale-provinciale, d’autant plus qu’une part importante était déjà prévue », souligne Véronique Laflamme, la porte-parole du FRAPRU.

La grande déception réside dans le peu de sommes fédérales consacrées sur 10 ans au développement de nouveaux logements publics, coopératifs et sans but lucratifs. « Au mieux, c’est un potentiel de 272 M$ sur 10 ans du fédéral, dont 38 M$ pour la prochaine année, c’est moins que ce que le Québec recevait sous les Conservateurs », souligne Véronique Laflamme, rappelant que de 2014 à 2019, les investissements fédéraux dans l’investissement pour le logement abordable étaient de 57,7 M $ annuellement pour le Québec. « Le ministre fédéral responsable du logement, Ahmed Hussen, a affirmé que l’entente va permettre un plus grand nombre de Québécois de se loger décemment, mais c’est de la poudre aux yeux » se désole la porte-parole.

Le FRAPRU espère tout de même que ces 272 M $ et la somme équivalente provenant du Québec servent à nouveaux investissements et qu’ils se feront rapidement dans le cadre d’une nouvelle programmation AccèsLogis. La ministre québécoise de l’habitation Andrée Laforest a laissé croire que les investissements issus de l’Entente fédérale-provinciale devraient plutôt servir à livrer les 15 000 logements sociaux promis par les gouvernements successifs depuis 10 ans et pas encore réalisés. « C’est la responsabilité du gouvernement caquiste de respecter ses engagements électoraux. Les fonds fédéraux doivent servir à d’autres fins », s’exclame Véronique Laflamme.

La majorité des investissements annoncés ce matin vont aller aux logements sociaux existants via l’Initiative de logement communautaire et c’était nécessaire selon le FRAPRU vu l’urgence de préserver les logements sociaux actuels. « Cependant, il faut se rappeler que la part fédérale inclut des sommes qui étaient déjà investies par Ottawa et qui vont continuellement en diminuant au fur et à mesure du déclin des ententes à long terme sur le logement social signées avant 1994. La nouveauté c’est que ça nous assure cependant le maintien des investissements fédéraux pour les 10 prochaines années comme l’avait promis Ottawa en 2018 » salue Véronique Laflamme tout en soulignant que ces sommes ne risquent pas de faire beaucoup plus que ce qui se faisait déjà en matière d’entretien et de rénovations.

Alors qu’une grave crise du logement touche des centaines de milliers de locataires du Québec et que la ministre de l’habitation, Andrée Laforest ce matin a réaffirmé que l’habitation était une priorité, le regroupement espère que le gouvernement Legault utilise ses compétences en habitation pour mettre en branle un grand chantier en augmentant ses propres investissements dans le développement de nouveaux logements sociaux. « Quant au gouvernement Trudeau qui a promis dans son Discours du trône qu’il bonifierait sa stratégie sur le logement, il doit reconnaître que les besoins sont grands et que les sommes actuellement prévues sur 10 ans sont insuffisantes. Il doit ajouter rapidement des sommes supplémentaires » conclut Véronique Laflamme.

SOURCE: Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Ajouter une réponse