LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

Nos Émissions Affaires et vie communautaire

En route vers l’Hôtel de ville

avec

Émission matinale

avec

à venir

Info Weekend

avec

à venir

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

avec

Émission des jeunes de l’ESB

J’aime le communautaire

avec

On vous parlent de ressources près de chez vous

Centre Saint-Michel

avec

Chroniques diverses sur des sujets qui touchent des jeunes en intégrations

Tant qu’à consommer

avec

Sujets liés à la consommation

Nos Émissions Arts et culture

Pêle Mêle

avec

Pot pourri musical à contenu, animé par une fille branchée sur l'actualité

Arts d’oeuvres Édition semaine

avec

En guise de de cocktail amical, un magazine artistique et culturel au menu

Cochaux Show

avec

L’actualité littéraire d’ici et d’ailleurs

Arts d’oeuvres

avec

En guise de de coquetel amical, un magazine artistique et culturel au menu

Vivement l’Estrie

avec

Chroniques diverses pour mettre en valeur les acitivités récréo-touristique

Nos Émissions Sports et loisirs

Rendez-vous Nature

avec

La référence de l’information faunique au Québec!

Sports Estrie

Sports Estrie

avec

Sport régional

Nos Émissions Musique

La Playlist Country

avec

Le meilleur de la musique country d’hier à aujourd’hui

Zeste musical en remixe

avec

Les choix coups de cœur de nos personnalités issues de différents horizons

On jase de toi

avec

Émission musicale avec des entrevues dynamiques

Sous un ciel Blues

avec

Découvrir le BLUES sous tous ses styles, influences et artiste

Zeste musical

avec

Les choix coups de cœur de nos personnalités issues de différents horizons

Culture francophone en chansons

avec

Poètes, chanteuses, chanteurs connus, peu connus et souvent pas connus!

BarbaLove

avec

Des chansons d’amour, encore et encore!

Clic Franco

avec

Nouveautés musicales québécoises

Alerte Métallique

avec

Le meilleur de la musique métal

Brooke City Radio

avec

Votre émission hip-hop à Sherbrooke

Bleu Jazz

avec

Blues et jazz à l’apéro

Le Maître du Métal

avec

Le meilleur du rock métal

Filières Rock

avec

Le rock dans tous ses états

Frañol

avec

Un savoureux mélange de chansons en français et en espagnol

En français SVP

avec

La meilleure musique franco de toutes les radios

Club Country

avec

Musique country américaine et canadien anglophone

Maniaco Progressif

avec

Une émission qui voyage dans le temps (des années 70 à aujourd’hui)

Pour les sages et les fous

avec

Émission axée sur la diversité musicale tout azimut

Le rock et ses racines

avec

Nouveautés et classiques du rock, en plus des styles qui s'y apparentent

Calor latino

avec

Calor latino s’adresse à tous les amateurs de musique latine

Rendez-vous du country centre-ville

avec

Ce rendez-vous du centre-ville présente la musique country francophone

Diapason

avec

Présentation commentée des compositeurs et de la musique classique

Douceurs musicales

avec

Émission de musique Nouvel Âge

Les Nuits Impossibles

avec

Un tour de piste de plus de 30 genres musicaux par nuit, tous en lien avec

Tout l’monde en place

avec

Musique traditionnelle québécoise

Élections municipales: Luc Fortin se lance dans la course à la mairie pour « Rassembler Sherbrooke »

14 septembre 2021

Sherbrooke, le 14 septembre 2021 – C’est entouré de personnes issues de tous les horizons que Luc Fortin a annoncé cet après-midi, au parc Jacques-Cartier, qu’il sera candidat à la mairie de Sherbrooke. À quelques jours du déclenchement officiel des élections municipales, M. Fortin a déclaré se lancer dans la course pour que Sherbrooke reprenne son élan, pour que la ville retrouve une voix forte ainsi que son influence dans les affaires municipales au Québec et pour ramener le pouvoir entre les mains de celles et ceux qui sont imputables devant la population. C’est sous le thème « Rassemblons Sherbrooke » que l’aspirant maire fera campagne.

Miser sur la qualité de vie

« Ce n’était pas dans mes projets et je l’avais d’ailleurs déjà dit, mais le retrait de la course de mon ami Vincent Boutin m’a fait réfléchir, a expliqué M. Fortin. Comme je l’avais mentionné le printemps dernier, je crois sincèrement qu’une troisième candidature était nécessaire dans cette course pour offrir une autre option à la population. Je propose aux Sherbrookoises et aux Sherbrookois de mettre fin aux guerres politiques internes et de tous nous rassembler autour d’un même objectif, celui de faire de Sherbrooke la ville qui sera reconnue comme étant la plus extraordinaire au Québec pour élever des enfants, mais aussi celle où l’on peut vieillir heureux et dignement. »

Dans une époque marquée par la pénurie de main-d’œuvre, les villes sont en forte compétition pour attirer des travailleurs afin d’assurer leur vitalité économique. C’est pourquoi Luc Fortin croit fermement que faire de Sherbrooke un paradis des familles permettra d’attirer une nouvelle génération de travailleurs qui feront une analyse approfondie de la qualité de vie offerte par un milieu avant d’y établir leur famille.

Des appuis provenant de différents horizons

Des personnalités issues des milieux culturel, économique, communautaire et sportif, mais également des jeunes familles et des aînés entouraient le candidat et sa famille lors de la conférence de presse. L’ancien maire Jean Perrault, l’ex-conseiller municipal Serge Paquin et le directeur général de la Boulangerie Georges, Luc Fortier, ont d’ailleurs tenu à exprimer publiquement leur appui, tout comme la notaire et ex-conseillère municipale, Dany Lachance, qui agira à titre d’agente officielle pour le candidat. Monsieur Fortin a également mentionné que son organisation n’était pas teintée par les couleurs politiques des partis provinciaux et fédéraux. « Je tiens à ce que mon équipe soit transpartisane, a-t-il précisé. J’ai choisi des gens de toutes les allégeances politiques pour m’entourer, et ce, même si certains ont pu avoir des projets politiques qui se sont confrontés par le passé. Cela démontre le caractère rassembleur de ma campagne et c’est ce que je compte faire une fois élu. Je veux être le maire de toutes les Sherbrookoises et de tous les Sherbrookois. »

L’ancien député de Sherbrooke, qui a occupé les fonctions de ministre des Sports et des Loisirs, de la Culture et des Communications et de la Famille, père de quatre enfants, se dit prêt à relever le défi de la mairie. « Au cours des derniers jours, j’ai senti une énorme vague de confiance et d’amour provenant de gens de tous les milieux qui me demandaient de faire le saut dans la course, a déclaré avec conviction l’aspirant maire. Avec l’expérience que j’ai, la connaissance des dossiers de Sherbrooke et surtout la passion pour notre Ville, je suis certain d’être prêt pour ce nouveau défi. »

Un premier engagement

Bien que ses engagements seront révélés au cours des prochaines semaines, Luc Fortin a laissé savoir qu’il ferait des propositions afin que Sherbrooke fasse des avancées pour la protection de l’environnement, en matière de logement, dans la diversification de notre économie, en matière de culture et de sports, en ce qui concerne la sécurité dans nos rues, pour le maintien en état de nos infrastructures et pour la santé de notre démocratie locale.

Toutefois, il a indiqué que le premier geste qu’il allait poser à son arrivée à l’hôtel de ville serait de demander une rencontre urgente avec le ministre de l’Environnement et des Changements climatiques, Benoit Charette, afin de lui exposer la situation insoutenable que vivent 500 Sherbrookoises et Sherbrookois en raison des nuisances sonores de l’entreprise Bitfarms de Sherbrooke. La rencontre aura également pour objectif de lui demander de prendre les moyens nécessaires pour que les entreprises comme celles œuvrant dans le domaine de la cryptomonnaie respectent la législation québécoise et le règlement municipal sur les nuisances sonores. Luc Fortin a dit comprendre le scepticisme des citoyens concernés face à l’entente survenue récemment entre la Ville ainsi que Bitfarms. C’est pourquoi il s’est engagé à s’impliquer activement dans le dossier afin que l’on s’assure véritablement qu’ils retrouvent une certaine qualité de vie d’ici à ce que l’entreprise déménage.

Source : Charles-Philippe Thibault Directeur de campagne Responsable des relations médias

Ajouter une réponse