LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

Nos Émissions Affaires et vie communautaire

Centre Saint-Michel

De Chansons et de réflexions

Émission matinale

En as-tu une grosse ?

En route vers l’Hôtel de ville

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

Info Weekend

J’aime le communautaire

La Voix de l’itinérance

Coop de Solidarité - L'Autre Toit

La Voix de la rue

Le monde de la politique, tout un monde

Les meilleures conversations de Pele Mele

Tant qu’à consommer

Témoins d’ici et d’ailleurs
Nos Émissions Arts et culture

Arts d’oeuvres

Arts d’oeuvres Édition semaine

Cochaux Show

Le Vox du Vivarium

Pêle Mêle

Trames Sonores

Vivement l’Estrie
Nos Émissions Sports et loisirs

Rendez-vous Nature

Sports Estrie

Sports Estrie
Nos Émissions Musique

Alerte Métallique

BarbaLove

Bleu Jazz

Brooke City Radio

Calor latino

Clic Franco

Club Country

Culture francophone en chansons

Diapason

Douceurs musicales

En français SVP

Filières Rock

Frañol

La Playlist Country

Le Maître du Métal

Le meilleur des Sages et des fous

Le monde de rock la nuit

Le rock et ses racines

Les légendes du country au Québec

Les Nuits Impossibles

Maniaco Progressif

On jase de toi

Rendez-vous du country centre-ville

Sous un ciel Blues

Tout l’monde en place

Zeste musical

Zeste musical en remixe

Du 5 au 22 février 2020, le théâtre du Double Signe présente: Nos cœurs remplis d’uréthane

21 janvier 2020
Sherbrooke, le 21 janvier 2020. – Pendant douze soirs en février, le Théâtre Léonard-St-Laurent se transforme en salle d’exposition pour accueillir le vernissage de l’artiste-sculpteur Léon Schulz dans Nos cœurs remplis d’uréthane. La comédie acide d’André Gélineau, mise en scène par Jean-Simon Traversy, questionne les mécanismes de protection chez l’humain, plus particulièrement la façon dont ils ont évolué depuis la barbarie de l’âge médiéval. En quoi nos réflexes protecteurs, au service de nos égos plutôt que de notre survivance, deviennent-ils néfastes et engendrent-ils des interactions de plus en plus violentes?

Moments épiques en vue, où magicien, princesse et gobelin déploient armes en styromousse sous les projecteurs d’une galerie d’art prenant presque les allures d’un champ de bataille!

L’HISTOIRE
Léon, artiste-sculpteur, nous accueille à la Galerie Suzette-Jacob. Les invités sont rassemblés à l’événement mondain avec une consigne étrange, celle de porter des costumes médiévaux.

L’artiste nous présente sa création : des sculptures gothiques d’organes humains gonflés d’uréthane. À travers une série d’anecdotes personnelles, il nous révèle ses œuvres et, du même coup, quelques spécimens particuliers de son entourage.

La complice de Léon, Anna, est l’animatrice d’un club de lecture dont fait partie Eugénie, dépressive chronique, qui vend des costumes médiévaux. Son ex Martial, un taxidermiste amateur de jeux de rôle grandeur nature, est maintenant en couple avec une certaine Mimi qui accumule comme une championne les beuveries, les vacheries et les fausses couches.

Mais qui forme réellement cette drôle de faune?
Aurait-elle été sculptée par Léon?
Et nos cœurs? Peuvent-ils, eux aussi, être modelés?


PRÉSENTÉ DU MERCREDI AU SAMEDI

DU 5 AU 22 FÉVRIER À 20 H
au Théâtre Léonard-St-Laurent

Avant le 5 fév. : 23 $ / À partir du 5 fév. : 28 $
35 ans et moins : 21 $
Pour la représentation du 14 février : 14 $ (promo St-Valentin)

BILLETTERIE : 819 822-1313 ou ACHAT EN LIGNE SUR OVATION

Crédits
Texte : André Gélineau / Mise en scène : Jean-Simon Traversy / Jeu : Joanie Guérin, Fayolle Jean Jr, Jean-Philippe Perras, Clara Prévost et Anne Trudel / Assistance à la mise en scène : Aurélie Marcoux / Musique : Ariane Bisson McLernon / Costumes : Marie-Noëlle Klis / Scénographie et accessoires : Xavier Mary / Lumières : Renaud Pettigrew / Direction technique : Marin Villevieille / Direction de production : Caroline Ferland

Relations de presse : Maxime Tardif, Responsable des communications Théâtre du Double signe

Ajouter une réponse