LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

  • Sports Estrie
    Avec Steve Gosselin, Michael Innes and Francis Montmigny
    Sports régionale
Nos Émissions Affaires et vie communautaire

Rue Wellington Nord

avec Sylvie L Bergeron

Compte-rendus sherbrookois

avec Maxime Gagne et Antoine Forcier

J’aime le communautaire

avec Lucie Levasseur

On vous parlent de ressources près de chez vous

Ces mots qui nous gouvernent

avec Maxime Gagne et Antoine Forcier

Les rouages de la politique locale, nationale et internationale

Pêle Mêle

avec Sylvie L Bergeron

Pot pourri musical à contenu, animé par une fille branchée sur l'actualité

Centre Saint-Michel

avec Patrice Desmarais et Étudiants Centre St-Michel

Chroniques diverses sur des sujets qui touchent des jeunes en intégrations

Tant qu’à consommer

avec ACEF Estrie

Nos Émissions Arts et cultures

Ciné Brunch

avec Jim Boulay

Revue cinéma

Arts d’oeuvres Édition semaine

avec Sylvie L Bergeron

En guise de de cocktail amical, un magazine artistique et culturel au menu

Cochaux Show

avec Rene Cochaux

Émission littéraire animée par René Cochaux.

Arts d’oeuvres

avec Sylvie L Bergeron

En guise de de coquetel amical, un magazine artistique et culturel au menu

Vivement l’Estrie

avec Sylvie L Bergeron

Chroniques diverses pour mettre en valeur les acitivités récréo-touristique

Nos Émissions Sports et loisirs

Rendez-vous Nature

avec Ernie Wells

Sports Estrie

avec Steve Gosselin, Michael Innes et Francis Montmigny

Sports régionale

Déversement d’eaux usées: Pierre Tremblay demande une intervention rapide

23 décembre 2019

Sherbrooke, le 23 décembre 2019. – Suite à des travaux des services de la Ville de Sherbrooke, le 13 décembre dernier, un citoyen de la rue Émery-Fontaine, dans le secteur Rock Forest, a eu la mauvaise surprise de voir des eaux usées se déverser sur son terrain.

Un conseiller proactif

Monsieur Tremblay a pris connaissance de la situation dans l’actualité de samedi matin. Il a alors contacté le citoyen et la Ville pour connaitre l’état de la situation. Dimanche, il est allé constater en personne l’état des lieux et a discuté avec le M. Morneau. Il a immédiatement communiqué avec le directeur général de la Ville afin qu’une solution soit trouvée rapidement. Il est retourné chez le citoyen aujourd’hui pour l’informer des différentes solutions proposées par la Ville. « Le travail d’un conseiller municipal est d’être présent pour ses citoyens, en tout temps. Une telle situation est une épreuve pour une famille qui s’apprête à célébrer Noël. Il est important pour moi de les accompagner le mieux possible dans leurs démarches avec les services de la Ville. Il faut trouver une solution », a précisé Pierre Tremblay.

Des solutions proposées par la Ville

Le conseiller Tremblay n’a pas tardé à faire le pont entre le citoyen lésé et les services de la Ville. Après des discussions avec le Service des Infrastructures urbaines, des pistes de solutions ont été présentées.

La première démarche sera une visite de l’équipe du service d’environnement de la Ville qui ira constater l’état du terrain du citoyen. Cela sera fait d’ici demain, le 24 décembre. Des échantillons du sol seront prélevés afin de vérifier s’il y a eu contamination. Si tel était le cas, des travaux de nettoyage seront effectués rapidement. Si les résultats sont négatifs, le citoyen devra faire une réclamation à ses assurances, qui elles pourront se tourner vers la Ville. Une autre solution pour le citoyen serait d’entreprendre des recours contre la Ville.

Insuffisant selon Pierre Tremblay

Le conseiller Tremblay trouve malheureux que la Ville ne reconnaisse pas davantage sa responsabilité. « Si un citoyen commettait un tel bris à un bien appartenant de la ville, il serait rapidement tenu responsable et sanctionné. De l’autre côté lorsque c’est la Ville qui commet un préjudice à un propriétaire ce dernier doit automatiquement passer par le juridique pour obtenir réparation. Pour moi, il s’agit de deux poids deux mesures. Je trouve ça injuste et je crois qu’avec mes collègues du conseil municipal, nous devrions revoir cette façon de faire », a affirmé le conseiller Tremblay.

Enfin, le conseiller va rester en étroit contact avec M. Morneau afin de s’assurer que la Ville respectera ses engagements. « À quelques jours de Noël, c’est un bien mauvais cadeau qu’a reçu monsieur Morneau. La moindre des choses, c’est de s’occuper de la situation et de trouver les meilleures solutions pour qu’il retrouve son terrain en état au printemps », a conclu le conseiller Tremblay.

Source : Pierre Tremblay

Ajouter une réponse