LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

  • Les Nuits Impossibles
    Avec Mathieu Lecours
    Un tour de piste de plus de 30 genres musicaux par nuit, tous en lien avec
Nos Émissions Affaires et vie communautaire

Rue Wellington Nord

avec Sylvie L Bergeron

Compte rendu sherbrookois

avec Maxime Gagne, Antoine Forcier et David Bak

Le Compte-Rendu sherbrookois offre un regard neuf sur l’actualité locale.

Ces mots qui nous gouvernent

avec Maxime Gagne, Antoine Forcier et David Bak

Les rouages de la politique locale, nationale et internationale

Nos Émissions Arts et cultures

Mélo-Pause

avec

Phonoscope

avec Claude Émond

Culture francophone en chansons

avec Yves Lenoir

Poètes, chanteuses, chanteurs connus, peu connus et souvent pas connus!

Midi Musique

avec David Bak

Midi Musique se veut une émission ludique pour la saison estivale.

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

avec Etudiants Bomptonville

Divers sujets avec les étudiants de l’école Sec. de Bromptonville

Alerte Métallique

avec Luc Lainé

Brooke City Radio

avec Chele & Keej

Émission Hip Hop avec Chele et Keej

Maître du Métal

avec Mathieu Lecours

Ici, l'animateur passionné vous propose le meilleur du rock métal des année

Filières Rock

avec DenisMo, Charley, Richard et Cynthopia

Pour le meilleur du rock : Inconnu, méconnu et rarement

Pêle Mêle

avec Sylvie L Bergeron

Pot pourri musical à contenu, animé par une fille branchée sur l'actualité

Pour les sages et les fous

avec Michel Roy

Émission axée sur la diversité musicale tout azimut.

Rock et ses racines

avec Patrice Desmarais

Nouveautés et classiques du rock, en plus des styles qui s'y apparentent.

Calor latino

avec Cesar Gomez

Rendez-vous du country centre-ville

avec Alain Roy

Ce rendez-vous du centre-ville présente la musique country francophone

Arts d’oeuvres Édition semaine

avec Sylvie L Bergeron

En guise de de cocktail amical, un magazine artistique et culturel au menu

Cochaux Show

avec Rene Cochaux

Émission littéraire animée par René Cochaux.

Diapason

avec Yves Robidoux

Présentation commentée des compositeurs et de la musique classique.

Tout l’monde en place

avec Robert Legault

Musique traditionnelle québécoise

Arts d’oeuvres

avec Sylvie L Bergeron

En guise de de coquetel amical, un magazine artistique et culturel au menu

Vivement l’Estrie

avec Sylvie L Bergeron

Chroniques diverses pour mettre en valeur les acitivités récréo-touristique

Nos Émissions Sports et loisirs

Sports Estrie

avec Steve Gosselin, Michael Innes et Francis Montmigny

Sports régionale

Cyclisme sur route – Bretagne Classic Ouest-France et Grand Prix de Plouay: Un ennui mécanique plombe la course de Guillaume Boivin

25 août 2020

Montréal, 25 août 2020 (Sportcom) – En plus des conditions météorologiques difficiles, Guillaume Boivin (Israel Start-Up Nation) a dû surmonter un problème mécanique, mardi, à la Bretagne Classic Ouest-France disputée à Plouay. L’Australien Michael Matthews (Sunweb) s’est imposé en coiffant au sprint le Slovène Luka Mezgec (Mitchelton-Scott).

Malgré ses ennuis, Boivin, s’est classé 45e à 27 secondes de l’Australien. Le Belge Jenthe Biermans a été le meilleur coéquipier de Boivin alors qu’il a fini au 27e rang (+5 secondes) de cette épreuve de 245 kilomètres.

« C’est une course vraiment dure avec la pluie et beaucoup de vent dans les petites routes. Je me sentais super bien, mais malheureusement, j’ai eu des problèmes mécaniques (un problème de freins) à un moment où ça roulait à bloc, a expliqué le Montréalais. J’ai dû changer de vélo et ça m’a pris 35 kilomètres pour rentrer (dans le peloton) et j’ai laissé vraiment beaucoup de cartouches. Une fois au sommet de la dernière bosse, à 2 kilomètres de l’arrivée, j’ai sauté ! »

Tout juste avant cet incident, une chute est survenue dans le peloton, ce qui a eu pour effet de désorganiser la caravane des voitures suiveuses. Si la caravane avait été plus compacte, Boivin aurait pu profiter de l’effet d’aspiration derrière les voitures pour l’aider à revenir sur la tête de course. Il y est parvenu, mais au prix d’un gros effort.

« Honnêtement, je ne pensais pas que j’allais revenir. Je me sentais quand même bien après, mais les jambes ont flanché dans le final. Il m’en manquait peu. Je l’ai payé cash ! »

Boivin se dirigera maintenant au sud de la France, plus précisément à Nice, où sera donné le départ du Tour de France samedi. À titre de premier réserviste chez Israël Start-Up Nation, il devra entrer dans la « bulle sanitaire », au cas où un de ses coéquipiers ne pourrait pas s’élancer samedi.

« Ça va quand même me briser le cœur un peu quand même », a conclu celui qui a participé aux deux autres grands tours nationaux.

Deignan, pour une troisième fois

Plus tôt dans la journée, à l’épreuve féminine du Grand Prix de Plouay, la Britannique Elizabeth Deignan (Trek-Segafredo) a eu raison de sa compatriote Elizabeth Banks (Paule Ka) au sprint final. Deignan, championne du monde 2015, remporte ainsi son troisième Grand Prix de Plouay après s’être imposée en 2015 et 2017.

Karol-Ann Canuel (Boels-Dolmans), de Gatineau, a fini 53e et a terminé dans le premier peloton qui a franchi l’arrivée avec un retard de 1 min 13 s sur les deux premières.

« Vent pluie et de bonne heure le matin ! a résumé Canuel. Pas ma meilleure course, mais ç’a bien été en général. Il y a eu une chute et cela a brisé le peloton en deux. Je pense que la course s’est jouée à ce moment, puisque c’est là que l’échappée s’est formée. »

La Sherbrookoise Magdeleine Vallières (WCC) a conclu en 65e à un peu moins de 6 minutes de Deignan.

Source: Mathieu Laberge

Ajouter une réponse