LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

Nos Émissions Affaires et vie communautaire

De chansons et de réflexions

Émission matinale

En alternance, aux deux semaines – Points de vue / De chansons et de réflexions

Benoit Paré & Steve Coté

En alternance, aux deux semaines – La Voix de l’itinérance / Tant qu’à consommer

ESB Show (École secondaire de Bromptonville)

Info Weekend

J’aime le communautaire

L’Heure Saint-Michel

La Voix de l’itinérance

Coop de Solidarité - L'Autre Toit

La Voix de la rue

Le monde de la politique, tout un monde

Les meilleures conversations de Pele Mele

Points de vue

Steve Coté

Tant qu’à consommer

Témoins d’ici et d’ailleurs
Nos Émissions Arts et culture

Arts d’oeuvres

Arts d’oeuvres Édition semaine

CFLX prend la rue

Cochaux Show

Le Vox du Vivarium

Pêle Mêle

Trames Sonores

Vivement l’Estrie
Nos Émissions Sports et loisirs

Rendez-vous Nature

Sports Estrie
Nos Émissions Musique

Alerte Métallique

Bleu Jazz

Brooke City Radio

Calor latino

Clic Franco

Club Country

Culture francophone en chansons

Diapason

Douceurs musicales

En français SVP

Filières Rock

Frañol

Juke Box International des prénoms

Le Maître du Métal

Le meilleur des Sages et des fous

Le monde de rock la nuit

Le rock et ses racines

Les légendes du country au Québec

Les Nuits Impossibles

Maniaco Progressif

Partir en balade

Rendez-vous du country centre-ville

Sous un ciel Blues

Tout l’monde en place

Zeste au hasard

Zeste musical

Zeste musical en remixe

Benoît Caron au fil d’arrivée de 100 jours de course

21 juillet 2021

Sherbrooke, le 20 juillet 2021 – Le Sherbrookois Benoît Caron vient tout juste de réaliser un exploit peu commun. Il a traversé, ce matin, le fil d’arrivée d’une épopée de 100 jours de course au cours desquels il a franchi plus de 500 kilomètres, soit l’équivalent d’une douzaine de marathons.

C’est une séparation difficile qui a donné à M. Caron la motivation nécessaire pour accomplir cet important fait d’armes. Réalisant qu’il était victime de problèmes de santé mentale, il a choisi de faire de l’activité physique et de se fixer un défi de taille pour améliorer sa condition.

« La vie nous apporte tous notre lot d’épreuves. Même si ce n’était pas mon intention, j’ai blessé des gens qui m’étaient très chers. La dernière épreuve, qui a été très difficile pour moi, m’a permis de faire une prise de conscience et j’ai décidé de travailler fort pour devenir une meilleure personne. Je désire mettre un trait à toute cette façon d’agir et à bien comprendre ce que la maladie mentale peut engendrer dans la vie d’une personne et de son entourage », indique M. Caron.

Conséquemment, il a décidé que les 50 derniers jours de son périple serviraient de source de financement pour l’Association des proches de personnes atteintes de maladie mentale de l’Estrie (APPAMME). « En m’associant à l’APPAMME, je veux permettre à encore plus de gens de retrouver un équilibre dans ce déséquilibre. Cet organisme possède les outils pour mieux guider nos proches. La vie est belle, je veux continuer à la vivre pleinement et j’aimerais redevenir une personne saine, respectueuse », explique le sportif.

Afin d’amasser des fonds, l’APPAMME et l’équipe de Benoît Caron ont mis sur pieds une page Facebook et ont sollicité les dons de la population. L’initiative a permis de récolter 1 500,00 $ qui contribueront au maintien, ainsi qu’à l’amélioration de l’offre de service de l’organisme sur le territoire de l’Estrie.

Cette aide financière survient à un moment crucial pour l’APPAMME compte tenu de la forte augmentation de la demande de services liée à la pandémie. Les 18 derniers mois n’ont pas été faciles d’un point de vue de santé mentale, ce qui a occasionné beaucoup de pression sur l’équipe d’intervention.

Les personnes qui présentent des enjeux de santé mentale sont souvent soutenues quotidiennement par des proches. Ceux-ci, qui peuvent être des parents ou des amis, jouent un rôle crucial et central dans leur cheminement et leur rétablissement. Ce rôle peut parfois être source d’anxiété, de remise en question et d’impuissance. Ainsi, les proches doivent être soutenus dans ce rôle afin qu’ils ne s’épuisent pas. L’APPAMME leur offre depuis 40 années un soutien réconfortant.

Il est possible d’offrir ce soutien financier essentiel à la poursuite de la mission de l’APPAMME en visitant le lien http://appamme.org/dons/ ou en envoyant de l’argent par courrier. Des reçus à des fins fiscales sont disponibles au besoin.

Source: Yanick Poisson, Directeur général

Ajouter une réponse