En direct



LA SOUFFRANCE DE LA POPULATION S’ACCENTUE, LE CIUSSS DE L’ESTRIE – CHUS RÉAFFIRME SA VOLONTÉ DE TRAVAILLER AVEC LA COMMUNAUTÉ

4 février 2016 – Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CIUSSS de l’Estrie – CHUS) présente la seconde édition de l’Enquête de santé populationnelle estrienne (ESPE) portant sur les impacts de la tragédie de Lac-Mégantic, réalisée par le Direction de santé publique de l’Estrie. La surveillance continue de l’état de santé et du bien-être d’une population est cruciale. Elle sert à mieux comprendre les enjeux prioritaires, et surtout à informer et soutenir la prise de décision des différents acteurs de la communauté.

Résultats de l’enquête

L’enquête démontre que divers problèmes de santé globale et psychologique sont plus fréquents à Lac-Mégantic qu'ailleurs au Granit ou en Estrie. « On observe très peu d’amélioration et même parfois une détérioration de l’état de santé par rapport à ce qui avait été observé un an après la tragédie. » relate la Dre Mélissa Généreux, directrice de santé publique de l’Estrie. Par ailleurs, les enjeux relatifs à la santé ne concernent pas uniquement les victimes directes de la tragédie, mais bien l'ensemble de la communauté de Lac-Mégantic.

Outre ces grands constats, certaines observations ressortent à l’effet que :

1. Ce sont deux citoyens sur trois (67 %) qui présentent des manifestations modérées ou sévères de stress post-traumatique.

2. Les troubles anxieux sont deux fois plus fréquents à Lac-Mégantic qu'ailleurs en Estrie (14 % contre 7 %). Par ailleurs, la détresse psychologique au cours du mois précédent l’enquête est plus fréquemment rapportée par les Méganticoises et les Méganticois que le reste de la population de l’Estrie : il touche environ une personne sur trois.

3. Malgré la forte proportion de gens affectés par la tragédie, on note que la consultation de psychologues ou de travailleurs sociaux a diminué de moitié depuis 2014 : 16 % ont consulté de telles ressources en 2015.

4. Une personne sur huit (13 %) ne se sent pas en sécurité dans son quartier, ce qui se démarque grandement du reste de l'Estrie où moins de 2 % ne se sentent pas en sécurité.

On note d'ailleurs une tendance à l'augmentation du sentiment d'insécurité à Lac-Mégantic depuis 2014. Aller plus loin… La direction du CIUSSS de l’Estrie – CHUS prend très au sérieux ces résultats et compte adapter son implication auprès de la population. « Le travail que les équipes du CIUSSS au Granit ont effectué depuis le 6 juillet 2013 a bien sûr aidé à faire cheminer la communauté à travers cette étape. Mais comme cette tragédie est sans précédent, il faut ajuster l’offre de service afin d’assurer la quiétude et le bien-être de cette communauté. » explique M. Carol Fillion, directeur général adjoint aux programmes sociaux et de réadaptation du CIUSSS de l’Estrie – CHUS.

Un montant de 125 000 $ sera octroyé conjointement par le MSSS et le CIUSSS de l’Estrie – CHUS pour soutenir des projets de mobilisation communautaire visant à favoriser le rétablissement de la population. Une journée de réflexion collective avec la population, les groupes communautaires, les élus, entre autres, sera organisée dans le prochain mois afin de bien cerner les pistes à envisager et de co-construire un plan de match efficace et viable à court, moyen et long terme. De ce plan d’action découlera bien sûr un réajustement des services cliniques (c’est-à-dire, les services offerts à la population au centre de santé), et communautaires. Besoin d’aide? Pour parler à un professionnel de la santé (en travail social, en psychologie ou autre), n’hésitez pas communiquer avec les ressources suivantes :

 CSSS du Granit : 819 583-0330

 Urgence-Détresse : 819 583-2572, poste 2512

 Info-Santé : 8-1-1 À propos du CIUSSS de l’Estrie – CHUS

L’entrée en vigueur de la Loi modifiant l’organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux, notamment par l’abolition des agences régionales a fait en sorte de regrouper l’ensemble des établissements de l’Estrie en une seule entité qu’est dorénavant le CIUSSS de l’Estrie – CHUS. Le territoire maintenant desservi s’étend de Lac-Mégantic à Ange-Gardien et compte plus de 500 000 personnes. La presque totalité des services, de la prévention aux services surspécialisés est désormais offerte à même l’établissement, comptant plus de 17 000 employés, employées et gestionnaires et plus de 1 000 médecins.

Source : Yan Quirion, conseiller en communication