En direct



La chorale Sarasota Young Voices à la Basilique-Cathédrale Saint-Michel de Sherbrooke

21 juin 2019 - La chorale américaine Sarasota Young Voices de la Floride s’amène au Québec pour une mini-tournée estivale.  Elle s’arrête à Sherbrooke le mardi 25 juin, à la Basilique-Cathédrale Saint-Michel du Diocèse de Sherbrooke qui ouvre grande son enceinte pour l’occasion.

Cette chorale de jeunes filles, âgées entre 10 et 18 ans, performera sous la direction de Geneviève Beauchamp qui étudie le piano depuis sa tendre enfance.  Geneviève a évolué sous la baguette de Ghislaine Sévigny, en particulier.  Elle a grandi à Sherbrooke avant de rencontrer son mari qu’elle a suivi aux États-Unis.  Elle a alors complété sa maîtrise en piano avec le Dr Averill Summer et complété des études privées en chant choral.

Rappelons aussi que Geneviève Beauchamp a d’abord fait ses études au Collègue du Sacré-Cœur de Sherbrooke, complété son apprentissage en piano au Collègue Vincent d’Indy, puis obtenu son diplôme en interprétation avec Michel Fournier à l’Université de Sherbrooke.

Aujourd’hui, elle occupe un poste à temps plein à titre de directrice musicale pour la Church of the Palms, une église de plus de 2 000 membres. Elle dirige maintenant la Sarasota Choral Society, un groupe de 150 chanteurs qui interprètent annuellement le Messie de Handel, avec solistes et orchestre.  Elle a fondé, de plus, la Sarasota Young Voices en 2007.  Cette chorale offre cette fois-ci en tournée un répertoire de pièces sacrées, puisque les concerts ont lieu dans des cathédrales et basiliques : la Basilique Notre-Dame de Québec, le 26 juin; la Basilique Notre-Dame de Montréal, le 27 juin prochain.

A Sherbrooke, le public pourra donc entendre la chorale le 25 juin prochain, à 14 heures, à la Basilique-Cathédrale Saint-Michel de Sherbrooke.  Une contribution volontaire est demandée pour défrayer certains coûts liés à la tournée en sol québécois. Outre les 20 jeunes filles choristes, Jonathan Spirey agira comme pianiste, alors qu’Anne Chandra sera la violoniste désignée de la chorale.

Pour le public sherbrookois et estrien, c’est une chance unique de voir à l’œuvre  cette chorale qui a déjà entonné ses airs sacrés à la Cathédrale Notre-Dame de Paris, à la cathédrale Saint-Patrick de Dublin, à la Cathédrale Saint-Michel de Coventry en Angleterre.  L’été dernier, la chorale jouait à Thessaloniki en Grèce et, en 2020, elle se déplacera à Assise en Italie.

Pour la principale intéressée, la fille de Jean-Jacques Beauchamp, pianiste jazz de carrière en Estrie, mère de deux filles, une en travail social, sur le traces de son grand-père, et une autre, violoniste, présentement à Vienne pour un festival de musique, « s’arrêter à Sherbrooke est plus qu’une fierté, c’est un privilège, un honneur. » En effet, la Basilique-Cathédrale Saint-Michel se situe à deux pas du Collège Sacré-Cœur. C’est là où elle a terminé ses études secondaires, institution qui vient tout juste de tirer les rideaux sur une vie académique déterminante pour jeunes filles.

Cette activité musicale, dans la foulée des fêtes de la Saint-Jean, est rendue possible grâce à la précieuse collaboration de Cultures du cœur – Estrie, un organisme de médiation culturelle et d’intervention sociale « qui fait sortir pour s’en sortir! »

Remerciements également à l’équipe diocésaine de la Basilique-Cathédrale Saint-Michel de Sherbrooke et à Chantal Boulanger, qui ont facilité la présentation du concert de la Sarasota Young Voices.  Les gens  pourront profiter du moment pour visiter les lieux qui ont fait peau neuve.  Il sera alors possible de visiter le musée Mère Marie-Léonie Paradis, fondatrice de la communauté des Petites sœurs de la Sainte-famille.  Une visite guidée est prévue à 15 h 30, dès après le concert.

Source : Sylvie L. Bergeron, animatrice culturelle, Du Mordant éditeur et communications