Nous écouter



CIRCULATION DIFFICILE SUR LA ROUTE 220 : LA VILLE DEMANDE DES AMÉLIORATIONS AU MINISTÈRE DES TRANSPORTS

4 juillet 2016 – Le conseil municipal de la Ville de Sherbrooke demande formellement au ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET) d’améliorer la fluidité de la circulation sur la route 220, entre le chemin Dion et le nouveau carrefour giratoire double.

Le prolongement du boulevard de Portland et la mise en fonction du carrefour giratoire, situé à l’intersection du boulevard de Portland et de la route 220, sont complétés depuis la fin de l’automne 2015. Depuis ce temps, la circulation sur le tronçon de la route 220 situé entre ce carrefour et le chemin Dion s’est accentuée grandement et est difficile.

La présence d’un carrefour giratoire accroît la fluidité de la circulation, puisque les véhicules ont rarement à y effectuer un arrêt complet pour céder le passage. Or, à la suite de l’augmentation de la circulation sur la route 220 et à la fluidité de celle-ci dans le carrefour giratoire, la Ville de Sherbrooke constate que les aménagements physiques et les feux de circulation aux intersections des chemins Godin et Dion n’ont pas la capacité requise pour permettre aux véhicules de transiter et de circuler de façon adéquate sur la route 220.

Les feux de circulation existants arrêtent la circulation en provenance du carrefour giratoire, obligeant ainsi les véhicules à s’immobiliser, et ce, jusque dans le carrefour giratoire et même au-delà, soit sur le boulevard de Portland. La circulation y est ainsi périlleuse, dangereuse et non fluide.

De plus, les automobilistes ont de la difficulté à entrer et à sortir des commerces bordant ce tronçon de route. Les résidents sortant de la rue Saint-Jacques le matin sont par ailleurs dans l’impossibilité de s’engager sur la route 220 vers l’ouest.

La Ville de Sherbrooke demande donc au MTMDET, tel que déjà adressé durant la construction du carrefour giratoire, d’analyser la fluidité de la circulation sur la route 220, du carrefour giratoire jusqu’au chemin Dion, et de prendre des actions correctives à court et à moyen termes. La Ville demande également au MTMDET de revoir les aménagements physiques sur ce tronçon de la route 220 afin d’en améliorer la fluidité et la sécurité.

Source : Service des communications