LA RADIO COMMUNAUTAIRE
DE L'ESTRIE

Écoutez-nous

Émission en cours

Nos Émissions Affaires et vie communautaire

Témoins et témoignages

avec

Pêle Mêle

avec Sylvie L Bergeron

Pot pourri musical à contenu, animé par une fille branchée sur l'actualité

Organismes communautaires

avec

Information sur divers organismes communautaire

Centre Saint-Michel

avec Patrice Desmarais et Étudiants Centre St-Michel

Chroniques diverses sur des sujets qui touchent des jeunes en intégrations

Tant qu’à consommer

avec ACEF Estrie

Nos Émissions Arts et cultures

Brooke City Radio

avec Chele & Keej

Émission Hip Hop

Bleu Jazz

avec

Ponctués de commentaires d'entrevues avec celles et ceux qui font l'actual

Filière Rock

avec DenisMo, Charley, Richard et Cynthopia

Pour le meilleur du rock : Inconnu, méconnu et rarement

Frañol

avec Hugues Montmigny

Frañol - Musique Latine

Ciné Brunch

avec Jim Boulay

Revue cinéma

Mansae

avec Arianne Hamel

Regard sur la Pop coréenne.

En français S.-V.-P.

avec Vincent Marceau

Club Country

avec Jessy Aulis et Annie Plante

Musique country américaine

Maniaco Progressif

avec Gérald et Jean-Pierre Bourgault

Une émission qui voyage dans le temps (des années 70 à aujourd’hui)...

Pour les sages et les fous

avec Michel Roy

Émission axée sur la diversité musicale tout azimut.

Rock et ses racines

avec Patrice Desmarais

Nouveautés et classiques du rock, en plus des styles qui s'y apparentent.

Calor latino

avec Cesar Gomz

Rendez-vous du country centre-ville

avec Alain Roy et Lucie Rainville

Ce rendez-vous du centre-ville présente la musique country francophone

Arts d’oeuvres Édition semaine

avec Sylvie L Bergeron

En guise de de cocktail amical, un magazine artistique et culturel au menu

Cochaux Show

avec Rene Cochaux

Émission littéraire animée par René Cochaux.

Rien à déclarer

avec Daniel Desroches, Bernard Chabot et Mathieu St-Hiliaire

Musiques bien mélangées

Diapason

avec Yves Robidoux

Présentation commentée des compositeurs et de la musique classique.

Douceurs musicales

avec Donald Thibault

Émission de musique Nouvel Âge

Le 95,5 en continu

avec

Musique diversifiée en continue.

Les Nuits Impossibles

avec Mathieu Lecours

Un tour de piste de plus de 30 genres musicaux par nuit, tous en lien avec

Tout l’monde en place

avec Robert Legault

Musique traditionnelle québécoise

Arts d’oeuvres

avec Sylvie L Bergeron

En guise de de coquetel amical, un magazine artistique et culturel au menu

Vivement l’Estrie

avec Sylvie L Bergeron

Chroniques diverses pour mettre en valeur les acitivités récréo-touristique

Nos Émissions Sports et loisirs

Rendez-vous Nature

avec Ernie Wells

Sports Estrie

avec Steve Gosselin, Michael Innes et Francis Montmigny

Sports régionale

L’Université de Sherbrooke, 15e plus grande université de recherche au pays

7 novembre 2019

Sherbrooke, le 7 novembre 2019 – L’annonce crée une vague de fierté, et pour cause : l’Université de Sherbrooke s’est hissée 15e au palmarès des plus grandes universités de recherche au Canada, une position solide que l’institution attribue à la ténacité, au savoir-faire et à la diligence de ses équipes de chercheuses et de chercheurs.

Depuis 2 ans, la recherche à l’UdeS connaît une effervescence sans précédent, et cette grande vitalité se répercute sur le prestigieux classement Canada’s Top 50 Research Universities.

En effet, dans ses résultats 2019 dévoilés le 7 novembre, la firme Research Infosource mentionne que l’Université de Sherbrooke a bondi de la 18e à la 15e place au palmarès des universités canadiennes affichant les plus importants revenus de recherche.

Loin d’être précaire ou provisoire, cette excellente position est soutenue par une hausse marquée des subventions de recherche, lesquelles sont habituellement accordées pour une période de 3 à 7 ans. Ainsi, il est tout à fait raisonnable de croire que l’UdeS maintiendra son rang enviable l’an prochain. Elle pourrait même grimper davantage dans le classement.

Selon le professeur Pierre Cossette, recteur de l’UdeS, il s’agit d’un saut prodigieux qui témoigne de l’excellente posture de l’UdeS. « Ces résultats confirment la pertinence de nos stratégies interdisciplinaires, qui mobilisent des équipes dans tous les secteurs et dans toutes les facultés pour répondre adéquatement aux grands enjeux de la société. La formidable adhésion des membres de notre communauté de recherche porte ses fruits et facilitera le recrutement aux cycles supérieurs », affirme le recteur.

Hausse fulgurante des revenus de recherche

Ce bond remarquable dans le Canada’s Top 50 Research Universities est précisément attribuable à une hausse substantielle des revenus de recherche de l’UdeS entre 2017 et 2018, lesquels sont passés de 132 M$ à 160 M$, une augmentation de 21 % en un an.

Selon le professeur Jean-Pierre Perreault, vice-recteur à la recherche et aux études supérieures, cette croissance est due à une panoplie de facteurs, mais celui qui prédomine est sans conteste l’impétuosité du corps professoral, qui travaille sans relâche à repousser les frontières du savoir :

« Ce résultat est attribuable au succès de tous les secteurs de l’institution. Ce n’est pas un secteur en particulier qui nous a portés en avant. Dans les concours nationaux, on performe de manière égale ou supérieure aux moyennes, systématiquement, depuis 2 ans » soutient le professeur Perreault.

Les revenus de recherche provenant des partenariats avec les entreprises privées affichent également une hausse considérable de 27,5 % pour la période 2017-2018. Ce résultat favorable classe l’UdeS non seulement 3e à l’échelle nationale, mais 1re au Québec.  Le Canada compte près de 100 universités. Arriver 15e dans un classement national de recherche est une réussite spectaculaire, en particulier pour une université située dans une ville dont la taille est relativement petite.

L’Université de Sherbrooke sur une lancée

Les grands classements universitaires servent à témoigner de la performance des institutions dans diverses sphères. Tout récemment, on apprenait que, pour la 4e année consécutive, l’UdeS se classait 1re au Canada pour ce qui touche la satisfaction étudiante. Voilà qu’on apprend de surcroît qu’elle se positionne avantageusement au chapitre des revenus de recherche. Avec plus de 100 groupes de recherche reconnus et près de 6000 chercheuses, chercheurs et personnes professionnelles de recherche, l’UdeS est assurément sur une bonne lancée.

Ajouter une réponse